Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Partie faire la fête et laissant sa fille seule, cette mère fait une triste découverte à son retour

Publié par Mélanie le 12 Avr 2021 à 20:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une jeune mère de famille, âgée de 18 ans, a laissé sa fille seule sans surveillance pendant 6 jours. C’est lorsque cette dernière est retournée à son domicile qu’elle a fait la macabre découverte.

Publicité

>>> A lire aussi : Bondy : un adolescent de 15 ans tué par balle, deux individus en garde à vue pour homicide volontaire avec préméditation

Cette mère laisse son bébé seul pendant plusieurs jours pour aller faire la fête

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Le drame a eu lieu au Royaume-Uni, en 2019. Verphy Kudi, une mère de famille âgée de 18 ans, souhaitait fêter son anniversaire. Elle décide alors de partir faire la fête. Jusque-là rien d’anormal, sauf que cette dernière a laissé derrière elle son bébé âgé de 20 mois sans surveillance pendant six jours. Quand cette dernière revient, elle constate que son enfant est inconscient. C’est alors qu’elle contacte les secours en leur expliquant sur son bébé ne respirait plus. Transportée en urgence par les secours, la petite Asiah ne survivra pas. Selon l’autopsie, la petite fille est morte de faim, de soif et de la grippe.

Publicité

La jeune mère de famille a plaidé coupable pour homicide involontaire. Lors de son procès, son père a déclaré que la jeune femme avait fugué de chez elle à l’âge de 14 ans. Depuis, personne n’avait eu de nouvelles. Verphy Kudi vivait dans un foyer de jeunes mamans et un signalement avait été fait à la protection de l’enfance concernant Asiah. Mais aucun travailleur social n’avait été désigné au moment des faits.

Verphy Kudi aurait abandonné son enfant à de multiples reprises avant le drame

Les détails exposés par l’accusation lors d’une audience l’année dernière montrent que Kudi a laissé son enfant sans surveillance à onze reprises. En effet, la première fois, c’était moins de deux mois avant le décès d’Asiah en décembre 2019, a révélé le Times. Un premier signalement avait été fait à la mi-octobre 2019.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Dès la première occasion, il était clair pour le personnel que Kudi avait laissé son bébé seul et elle avait été prévenu. Par la suite, il y a eu 11 autres occasions où la mère de famille a laissé son enfant sans surveillance. Y compris la fois où Kudi a laissé Asiah seule pour la dernière fois. Sept de ces incidents sont considérés comme « graves ». Son jugement ne sera prononcé que le 28 mai prochain.

>>> A lire aussi : Mort de George Floyd : Les nouvelles images chocs de ses derniers instants (Vidéo)