Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

« On le voyait soulever ma paupière en souriant » : Elle fouille le téléphone de son conjoint et découvre 1 300 vidéos où il la viole dans son sommeil

Publié par Gabrielle Nourry le 07 Sep 2022 à 19:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une mère de famille de 41 ans a fait une terrible découverte en fouillant le téléphone de celui qui partage sa vie depuis 20 ans. Son partenaire a enregistré environ 1 300 vidéos où il la viole dans son sommeil.

viols

Elle découvre des vidéos de son conjoint en train de la violer

Une mère de famille a découvert l’horreur au sujet de son compagnon et père de deux de ses filles. Celui dont elle partage la vie depuis 20 ans l’a violée des centaines de fois dans son sommeil. En 2012, Deborah Hinkley fouille dans le téléphone de son partenaire à la recherche de photos de leurs filles.

La mère de famille découvre alors alors une vidéo d’elle où Curtis Mackenzie la viole pendant qu’elle dort. « Au fil des ans, Curtis et moi avions une soirée tous les vendredis. Les filles allaient chez leurs grands-parents, et nous allions dîner et boire un verre. En général, je buvais beaucoup, alors quand nous rentrions à la maison, je m’évanouissais souvent sur le canapé » , explique-t-elle.

« On le voyait soulever ma paupière en souriant, pour montrer à quel point je ne réagissais pas » , raconte Deborah. Son compagnon s’est défendu indiquant qu’il ne pensait pas que sa femme dormait. La mère de famille n’y croit pas et se sépare de Curtis.

Son partenaire a été condamné à 12 ans de prison

Mais Deborah apprend quelques semaines plus tard qu’elle est enceinte de leur troisième enfant. Après la naissance de son fils, elle décide de donner une seconde chance au père de l’enfant. Mais après quelques années, la mère de famille a de nouveau des doutes.

« La nuit, je me réveillais souvent parce que Curtis me sautait dessus » , explique-t-elle. Une nuit en 2019, elle découvre que son compagnon continue de la violer lors de son sommeil. Elle le dénonce en novembre 2021.

La police se rend au domicile de Curtis, les agents de police trouvent une clé USB contenant 1 300 vidéos de lui en train de violer Déborah. Le père de famille a plaidé coupable et a été condamné à 12 ans et huit mois de prison.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER