Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Une retraitée pensait trouver l’amour sur les réseaux sociaux, mais elle se fait ruiner par un étranger

Publié par Jessy le 15 Avr 2021 à 8:59
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

On dit toujours que l’amour doit s’écrire avec un grand « A ». Et en amour, c’est bien connu, on ne compte pas. Dans le Lot-et-Garonne, une retraitée s’est fait ruiner par un séducteur vivant à l’étranger. La femme l’avait rencontré sur les réseaux sociaux, et pensait avoir retrouvé l’amour.

>>> À lire aussi : Le Vampire de Brooklyn, l’ogresse polyglotte, le monstre de Milwaukee : Ces tueurs en série étaient aussi cannibales

Une retraitée emprunte 100 000 euros pour aider un séducteur étranger !

Lorsqu’on vieillit, on dit toujours que l’amour se fait plus rare. Alors quand il frappe à la porte, on veut rarement laisser passer sa chance. Dans le Lot-et-Garonne, une veuve de 75 ans a été manipulée par un étranger. Alors qu’elle correspond avec lui sans jamais le voir, la retraitée emprunte jusqu’à 100 000 euros qu’elle envoie à celui qu’elle pensait être le nouvel amour de sa vie.

« Elle avait des sentiments pour lui et elle a accepté de lui envoyer de l’argent » explique Frédéric Bonte, le commandant de la compagnie de gendarmerie de Marmande en charge de l’enquête, à France 3 Nouvelle-Aquitaine. La victime virait l’argent « auprès d’organismes de crédit peu regardants » , comme l’indique le commandant.

>>> À lire aussi : Agression sexuelle : Olivier Duhamel passe aux aveux

La veuve de 75 ans est désormais ruinée !

Aujourd’hui, la retraitée ne peut plus se nourrir convenablement, et la pension de retraite sert désormais à rembourser les différents emprunts à la banque. L’amour rend aveugle ? Certainement. Et c’est une salariée d’un bureau de tabac que la veuve de 75 ans fréquente régulièrement qui a contacté la police. Mais l’enquête en cours ne donne pas grand chose.

Et pour cause, les séducteurs étrangers ont une technique bien rodée. « Tout est faux dans ce que donnent ces gens comme information personnelle. Il n’est pas si facile de les retrouve d’autant qu’ils savent comment ne pas se faire repérer » explique le gendarme. Au final, la retraitée ne sait pas avec qui elle a discuté tout ce temps, et à qui profite son argent aujourd’hui. De nombreuses personnes âgées tombent chaque année dans le panneau, et il est parfois difficile de s’en apercevoir.

>>> À lire aussi : Le plus grand escroc de l’Histoire, Bernard Madoff, est décédé en prison

Source : France 3 Nouvelle-Aquitaine

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER