Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

En plein magasin, elle enlève sa culotte pour l’utiliser en tant que masque et choque tout le monde

Publié par Elisa le 28 Fév 2021 à 9:29

La sécurité d’un supermarché en Afrique du Sud a demandé à une cliente de mettre un masque. Alors qu’elle n’en avait pas sur elle, elle a enlevé sa culotte pour l’utiliser en tant que tel.

>>> A lire aussi: Masques chirurgicaux: Ce geste essentiel que vous devriez faire pour sauver des vies ! (Vidéo)

Presque partout dans le monde, le port du masque est obligatoire dans les lieux publics, et notamment dans les magasins. Mais cette femme semble l’avoir oublié. Alors qu’elle faisait la queue pour la caisse dans un supermarché en Afrique du Sud, un vigile s’est approché d’elle pour lui demander de mettre un masque, menaçant de la faire sortir. Mais ce que cette cliente a fait a choqué tout le monde, si bien que la scène a été filmée et partagée sur les réseaux sociaux.

Son sous-vêtement en guise de masque

On peut voir la femme retirer son string noir pour le mettre sur son visage en guise de masque. Elle lève ensuite le pouce en s’exclamant « Heureux ? ». On voit ensuite la gardienne du magasin agiter les bras sur le côté en affirmant: « Eh bien personnellement, je trouve cela acceptable, c’est un masque. Et très franchement, je pense que les bactéries sur votre culotte sont moins importantes que sur le masque. »

Une pensée loin d’être partagée par la majorité. En effet, les internautes ont été nombreux à critiquer cette cliente pour ne pas avoir respecter les règles sanitaires. « Restez à la maison et faites des achats en ligne si vous n’aimez pas l’idée de porter un masque. » , « Cela me rend malade. Elle connaît la loi dans le monde entier. Nous avons un virus grave et elle pense qu’un string va la sauver » , « Allez, grandis. Que doit penser votre famille? » , peut-on notamment lire sur Facebook.

>>> A lire aussi: Un homme prank un garagiste avec un faux masque sous le menton ! (vidéo)

Le non port du masque sanctionné par la loi

Pourtant, en décembre 2020, le président sud-africain Cyril Ramaphosa avait souligné que ne pas porter de masque facial en public était une infraction pénale. « Une personne qui ne porte pas de masque pourrait être arrêtée et poursuivie. Sur condamnation, ils seront passibles d’une amende ou d’une peine d’emprisonnement pour une période ne dépassant pas six mois ou à la fois d’une amende et d’une peine d’emprisonnement. » , avait-il déclaré.

femme masque culotte

>>> A lire aussi: Coronavirus : ces 20 000 masques FFP2 achetés en douce par l’Assemblée Nationale qui font scandale