Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Masques chirurgicaux: Ce geste essentiel que vous devriez faire pour sauver des vies ! (Vidéo)

Publié par Lucie B le 19 Fév 2021 à 19:00

Il est devenu un objet du quotidien, avec l’avènement de la pandémie. Les masques chirurgicaux aident à sauver des vies, mais peuvent également être un danger pour d’autres. Voici dans la vidéo ci-dessous un geste important pour sauver des vies :

À lire aussi : Coronavirus : ces 20 000 masques FFP2 achetés en douce par l’Assemblée Nationale qui font scandale…

Les masques chirurgicaux présents dans le monde entier

Avec l’année 2020 et le Covid-19, des objets ont fait ou refait leurs apparitions dans notre quotidien. C’est le cas du masque chirurgical, qui s’est démocratisé à la société, dans son ensemble, et non plus dans le milieu médical. Avec sa généralisation, et grâce à son efficacité, on estime que chaque mois, 129 milliards de masques chirurgicaux sont utilisés, dans le monde.

Un chiffre impressionnant mais qui a, malheureusement, un fort impact pour notre environnement. En effet, d’après l’ONU, 75 % des masques chirurgicaux usagés sont jetés dans la nature.

Une composition dangereuse qui cause un désastre écologique

Les masques chirurgicaux sont principalement composés de polypropylène, une résine plastique, extraite à partir du pétrole. Si sa fabrication est déjà polluante, son recyclage l’est également. Dans le meilleur des cas, on incinère les masques, voire on les enfouit dans le sol. Problème, ils dégagent des microparticules qui sont polluantes. Dans le pire des cas, on retrouve des masques chirurgicaux, en pleine nature. Ceux-ci ont une dégradation très lente, estimée à environ 400 voire 450 années.

Les masques sont également un véritable danger pour la pollution des eaux. En effet, leur dégradation est plus rapide en milieu aquatique, mais alors, les microparticules polluantes sont absorbées par la faune locale, qui finit par se retrouver dans nos assiettes. Sans compter que de nombreux animaux meurent étouffés à cause des masques qui se retrouvent dans leurs estomacs.

Un geste pour sauver les animaux

En France, les masques chirurgicaux, jetés à la poubelle, représentent en 2020 40 000 tonnes de déchets non recyclés. Le souci : aucune filière de recyclage n’est dédiée au masque à usage unique. La gestion de ces déchets est un véritable casse-tête pour les pouvoirs publics français. Si l’incinération et l’enfouissement dans le sol représentent la majorité des solutions, pour l’élimination des masques chirurgicaux, une partie peut s’entasser dans des décharges.

Ainsi, même si on jette nos masques chirurgicaux à la poubelle, la faune locale est en danger. La cause : les élastiques qui composent ces masques. Pour protéger les animaux, une jeune femme qui se fait appeler « Coeurtiss » sur Instagram, préconise un geste tout simple à faire, en plus que de jeter le masque à la poubelle. Il suffit de tirer sur les élastiques, afin de les casser, et éviter qu’à l’avenir, ceux-ci se retrouvent enroulés entre des nageoires, ou des pattes. Un geste que vous pouvez retrouver dans la vidéo ci-dessus.

Source : Coeurtiss

À lire aussi : Masques : les règles qui risquent de changer en entreprise !