Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Une épave vieille de 400 ans découverte dans une rivière

Publié par La rédaction le 03 Août 2022 à 12:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une chose est sûre : ces plongeurs ne s’attendaient clairement pas à faire une telle découverte au moment de visiter le fond de cette rivière en Allemagne. Et pour cause… Alors qu’ils effectuaient une visite bénigne comme ils en ont l’habitude de faire, ces professionnels sont finalement tombés sur l’épave d’un bateau vieux… de 400 ans. De quoi être surpris. Et pas qu’un petit peu !

En Allemagne, ils tombent sur une épave vieille de 400 ans en pleine rivière

C’est le type de découverte que l’on ne fait pas tous les jours. Et ça n’est pas très étonnant… En effet, un beau matin comme un autre, les plongeurs de l’Autorité des voies navigables en Allemagne se préparaient à effectuer une plongée de contrôle au fond de la rivière Trave, très connue dans le pays allemand. Pourtant, rien ne s’est finalement passé comme prévu…

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

En effet, au moment de toucher le fond, les plongeurs découvrent l’impensable. Devant eux se dresse littéralement l’épave d’un bateau. Après de nombreuses analyses et une enquête plus que poussée, les autorités sont parvenues à mettre en lumière l’origine du vaisseau. Ce dernier, vieux de presque 400 ans, aurait ainsi coulé avec à son bord une centaine de litres de chaux.

epave allemagne plongeurs

Un bateau destiné à alimenter un chantier ?

Pour les experts, la présence important de chaux à son bord expliquerait probablement que le bateau se dirigeait vers un gros chantier. Il traversait ainsi l’Allemagne et cette fameuse rivière jusqu’à ce qu’il se retrouve dans une situation plus que difficile, le conduisant tragiquement à couler… Mais pourquoi ? Pour l’heure, les scientifiques continuent d’enquêter pour établir les circonstances exactes de cette tragédie. Quoi qu’il en soit, l’épave du vaisseau continue de pourrir et d’être dévorée par les insectes de mer qui raffolent de son bois. Bon, rien à voir avec le Titanic, mais quand même ! Une épave reste une épave…