Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Il achète une carte Pokémon grâce à l’aide liée au Covid-19 : Son prix est affolant !

Publié par Brandon Clouchoux le 28 Oct 2021 à 5:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les procureurs fédéraux affirment qu’un homme de Géorgie a utilisé un prêt de secours en cas de pandémie pour acheter une carte Pokemon d’une valeur de 57 000 $ : il a été inculpé pour fraude fiscale par le gouvernement.

La suite après cette publicité

Le Covid-19 comme investisseur

Les dossiers judiciaires montrent qu’un homme de Dublin est accusé d’avoir menti sur une demande de prêt d’aide économique en cas de pandémie concernant le nombre de personnes employées par son entreprise et le revenu brut de celle-ci. Il fait face à un chef d’accusation de fraude électronique.

La suite après cette vidéo

Selon le dossier du tribunal, il a reçu 85 000 dollars en août de l’année dernière et a utilisé l’argent pour acheter une carte Pokémon pour 57 789 dollars. Comme le rapporte The Telegraph, Oudomsine est accusé par les autorités d’avoir demandé le prêt l’année dernière, en prétendant qu’il dirigeait une petite entreprise qui employait dix autres personnes. Les prêts, qui étaient disponibles à l’échelle nationale et ont permis au gouvernement de prêter plus de 200 milliards de dollars aux entreprises américaines, étaient conçus pour aider à couvrir les coûts des « salaires, loyers/hypothèques, services publics et autres dépenses professionnelles ordinaires » pendant les pires mois de la pandémie du Covid-19.

La suite après cette publicité

Il a réussi et a reçu 85 000 dollars. Le seul problème, c’est que les procureurs ont affirmé qu’il n’avait pas d’entreprise et qu’il a dépensé la majeure partie du montant du prêt – 57 789 $ – pour une seule carte Pokémon. Il est désormais accusé de fraude électronique et, s’il est reconnu coupable, il pourrait passer « jusqu’à 20 ans en prison fédérale » et serait également condamné à une amende de 250 000 dollars.

>>> À lire aussi : « C’est trop peu » : ce collectionneur refuse une offre astronomique pour sa carte Pokémon !

Pourquoi un tel engouement autour des cartes ?

La suite après cette publicité

Au cas où vous vous poseriez la question, l’identité exacte de la carte n’a pas été révélée par les procureurs, mais ce genre de chiffre la place en illustre compagnie ; si l’on se réfère à notre propre liste publiée en juillet, cela en ferait le dixième achat de cartes Pokémon le plus cher de tous les temps, plus cher que les 45 100 $ dépensés en décembre 2020 pour Ex Deoxys GOLD STAR HOLO Rayquaza #107.

Peut-être que ce type est un fan de Pokémon de longue date, qu’il a vu sa chance d’obtenir la carte de ses rêves et qu’il l’a saisie. Ou, étant donné qu’il est accusé de fraude électronique par les autorités fédérales et que nous vivons actuellement à une époque où tous les marchés spéculatifs sont en « surrégime insoutenable » , il a peut-être lu un peu trop d’histoires sur la « valeur » de ces cartes et s’est dit qu’il devait passer à l’action.

Un grand mystère plane, mais on sait déjà que l’addiction nous pousse parfois à faire des folies !

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Un enfant vend ses cartes Pokémon pour sauver son chien : il reçoit une belle récompense (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.