Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Cette lettre qui proviendrait du Titanic pourrait être… une supercherie !

Publié par Deborah le 16 Mai 2021 à 19:35

100 ans après le naufrage du Titanic, une bouteille contenant une lettre à l’intérieur est retrouvée sur une plage canadienne. Elle aurait été rédigée par une jeune victime française du naufrage, ce qui suscite la curiosité des chercheurs.

titanic nauffrage lettre analyse

>>> A lire aussi : Titanic : Voici la fin du film initialement prévue mais que vous ne verrez jamais ! (Vidéo)

Une lettre rédigée la veille du naufrage ?

Est-ce que cette bouteille a été jetée en mer depuis le Titanic la veille de son naufrage ? C’est ce que les chercheurs de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) tentent d’élucider. La bouteille a été trouvée en 2017 par une famille sur une plage canadienne, située dans la baie de Fundy.

Cette lettre date du 13 avril 1912 et est signée par Mathilde Lefebvre. Selon les experts, cette jeune Française était âgée de 12 ans. De plus, elle était bel et bien passagère du plus grand paquebot du monde. Originaire du Pas-de-Calais, Mathilde voyageait en troisième classe avec sa famille, sa mère et ses trois frères et soeurs. La famille Lefebvre s’apprêtait à rejoindre leur père qui lui, vivait depuis quelque temps en Amérique.

Néanmoins, le Titanic qui quitta les côtes britanniques n’arrivera jamais à destination de New York. Le navire s’engouffrera dans les profondeurs de l’Atlantique Nord, après avoir heurté un iceberg dans la nuit du 14 au 15 avril 1912.

Sur cette lettre, nous pouvons lire ces quelques mots inscrits à la plume et à l’encre noire : « Je jette cette bouteille à la mer au milieu de l’Atlantique. Nous devons arriver à New York dans quelques jours. Si quelqu’un la trouve, prévenez la famille Lefebvre à Liévin. »

>>> A lire aussi : Titanic : Qui est vraiment l’auteur du portrait de Kate Winslet nue ?

Analyses pointues de la bouteille et la lettre

Une équipe multidisciplinaire composée de professeurs en histoire et d’archéologues se penche actuellement sur l’analyse de la lettre et de la bouteille. Un chimiste étudie le verre et l’encre, tandis que des météorologues vérifient les possibilités que la bouteille ait traversées l’Atlantique.

Jusqu’ici, ils affirment que leurs observations n’excluent pas la possibilité que l’objet ait été jeté depuis le Titanic. Nicolas Beaudry, professeur d’histoire et d’archéologie, UQAR a déclaré : « Le fait que l’assemblage matériel soit compatible avec une date de 1912 ne nous permet pas d’exclure qu’il soit authentique, effectivement, mais ça ne le confirme pas non plus. »

D’après Radio Canada, des analyses de datation au radiocarbone montrent que le bouchon de liège et le papier qui le retenait ont été fabriqués au début du 20e siècle. Un professeur de géographie constate également que la pratique qui consiste à jeter des messages à la mer était très à la mode en ce temps, « alors que les voyages transatlantiques se faisaient de plus en plus nombreux. »

>>> A lire aussi : Une actrice phare de Titanic est décédée