Publicité
Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Hausse des divorces après le confinement ? La Chine prend une décision radicale !

Publié par Manon le 05 Juin 2020 à 10:33

Après le confinement, le nombre de demandes de divorces a grimpé en flèche en Chine. Pour en éviter un maximum, les autorités chinoises ont voté une loi. Cette dernière vise à obliger les couples à suivre une thérapie de « refroidissement » durant un mois.

divorce Chine loi

>>> À lire aussi : « George Floyd Challenge » : ce nouveau défi morbide simulant sa mort indigne les internautes !

La Chine vote une loi concernant les divorces après le confinement

Le confinement a mis à mal de nombreux couples, notamment en Chine. Pour éviter un trop grand nombre de divorces, les autorités chinoises viennent de voter une loi. Elle contraint les couples à attendre une période d’un mois visant à « refroidir » les tensions au sein du ménage.

Cette nouvelle loi a été votée ce jeudi 28 mai. Désormais, les citoyens chinois qui souhaitent engager une procédure de divorce doivent attendre 30 jours avant que leur requête ne puisse être enregistrée. En revanche, cela ne s’appliquera que pour les demandes communes de divorce, formulées par les deux époux. Cela n’inclut pas les demandes de divorce pour violences conjugales.

Ce nouveau texte de loi entrera en vigueur le 1er janvier 2021. En effet, la Chine s’attarde particulièrement sur le taux de divorce dans le pays. Et ce, particulièrement depuis 2003, année où les divorces par consentement mutuel ont été légalisés.

>>> À lire aussi : Nouvelles annonces d’Emmanuel Macron : ce que va annoncer le Président !

Les citoyens sont mitigés concernant cette loi

Sur Internet, la population s’indigne face à cette loi. Un internaute indique : « Nous ne pouvons même pas divorcer en toute liberté? Il y en a plein qui doivent décider de se marier sur un coup de tête, pourquoi ne pas leur imposer une période de « refroidissement » aussi, alors! »

Un autre remet en cause l’attitude de l’État chinois, qui « pense que les masses populaires sont immatures ». Tandis qu’un autre juge que les législateurs du pays n’ont aucun « respect » pour l’opinion publique.

Toutefois, certains estiment que les couples restent libres de divorcer. Cette loi leur donne juste le temps de prendre du recul sur leur demande de divorce et d’éviter d’avoir des regrets une fois le divorce prononcé.

>>> À lire aussi : Retournement de situation dans l’affaire George Floyd : le procureur change la qualification des faits et inculpe les policiers !

Source : Capital