Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

En se filmant nue sur ce pont, elle était loin d’imaginer ce qui allait lui tomber dessus

Publié par Elodie GD le 02 Sep 2020 à 11:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une Française de 27 ans a été arrêtée le 27 août dernier en Inde pour s’être filmée nue sur le pont sacré de Lakhsman situé à Rishikesh. Placée en détention le jour de son arrestation, elle a été libérée sous caution.

Une Française arrêtée en Inde pour s'être filmée nue sur un pont sacré

A lire aussi: Tinder : Un jeune homme a été banni de l’application pour une raison invraisemblable !

L’Inde où l’utilisation d’internet est régie par des lois

Le dimanche 30 août, la jeune femme a présenté des excuses publiques. « Je suis désolée d’avoir heurté la communauté locale » a déclaré celle que les médias indiens appellent Marie-Hélène. « Je n’ai pas pris conscience des spécificités culturelles » a-t-elle poursuivi. Arrêtée puis placée en détention, elle a finalement été libérée sous caution. Mais son téléphone portable a été confisqué par les forces de l’ordre.

La jeune femme encourt jusqu’à 3 ans de prison si les autorités locales la reconnaissent coupable d’avoir violé les lois qui régulent l’utilisation d’internet dans le pays. Selon le chef du commissariat où elle a été emmenée, Marie-Hélène se serait filmée dans le plus simple appareil dans le but de promouvoir son entreprise. « Peut-être qu’en France ces choses ne sont pas considérées comme discutables. Mais Rishikesh est un endroit sacré ».

Solidarité envers « les femmes indiennes opprimées »

Interrogée par l’AFP, elle fournit une toute autre version. « J’ai choisi de me dénuder partiellement sur le Lakshman Jhula car à chaque fois que j’ai traversé ce pont je me suis sentie harcelée… Mes sœurs indiennes et mes camarades randonneuses ont sûrement ressenti la même chose » a-t-elle déclaré. Elle a d’ailleurs affirmé que son geste était un signe de solidarité envers « les femmes indiennes opprimées ».

Présente à Rishikesh depuis le mois de mars, la jeune femme s’est également photographiée nue dans une chambre d’hôtel. Les forces de l’ordre ont été mises en alertes par la publication de ces photos et de la vidéo sur les réseaux sociaux

A lire aussi: Une femme refoulée d’un supermarché à cause de son décolleté jugé indécent… jugez par vous même…

0