Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Un homme court si vite qu’il se fait flasher par un radar (VIDEO)

Publié par Nicolas F le 29 Avr 2019 à 8:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

 

Un jeune Suisse a voulu faire une blague à la police. Il s’est lancé le défi de courir si vite qu’il puisse déclencher le flash du radar. Encouragé par ses amis, il se tape un sprint dans cette rue surveillée par un radar, en pleine zone 20. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo, il a réussi son défi, déclenchant plusieurs flashs d’affilée. C’est la police qui a dû s’amuser en découvrant les clichés.

> À lire aussi : Ces nouveaux radars ne vont pas plaire du tout aux automobilistes !

Le farceur parvient à déclencher le flash en courant

Dans certaines zones résidentielles, aux abords des écoles ou dans des zones de passage, la limitation de vitesse est de 20 kilomètres par heure. Dans la commune d’Uster, dans le canton suisse de Zurich, un radar fixe sème la terreur dans cette zone où les voitures sont obligées de rouler extrêmement lentement. La limitation de vitesse est tellement basse que ce type de radars a l’habitude de flasher des cyclistes ou même des personnes en rollers ou en trottinette électrique. Un Suisse farceur, encouragé par ses amis, a même voulu voir s’il était possible de le déclencher en courant.

> À lire aussi : Ce maire a une méthode radicale pour empêcher la circulation des radars embarqués (vidéo)

La police a décidé de ne pas verbaliser le coureur

Le jeune homme prend son élan, ses amis sortent leur téléphone pour filmer l’exploit. Et il sprinte sur une courte portion de la route. Il arrive sans problème à dépasser la limite des 20 km/h et le flash crépite à plusieurs reprises, comme en témoigne la vidéo. À titre comparatif, Usain Bolt parcourt 100 mètres à la vitesse moyenne de 37,6 km/h. Il peut même frôler les 45 km/h au moment le plus rapide de son sprint. La police suisse est tombée sur cette vidéo qui a rapidement fait le buzz sur les réseaux sociaux et a préféré prendre ce défi à la rigolade, décidant de ne pas verbaliser le coureur.

> À lire aussi : Il risque 4 mois de prison pour avoir fait un doigt d’honneur à deux radars

Crédits : YouTube/VITALY PETRUKHIN