Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. TV

Koh-Lanta : où les aventuriers font-ils leurs besoins ?

Publié par Lou Tabarin le 12 Juin 2022 à 13:35

C’est une question existentielle qui aurait presque pu faire partie de nos « le saviez-vous » quotidiens. Loin du confort du quotidien, les aventuriers de Koh-Lanta se privent de tout pour espérer remporter les 100 000 euros à la clé. Mais alors, comment font-ils pour aller aux toilettes à l’abri des caméras, et sans empester toute l’île ? On a la réponse !

Koh Lanta

Koh-Lanta, une émission éprouvante

Les candidats de Koh-Lanta n’ont peur de rien et sont prêts à tout pour participer à cette émission, quitte à tirer une croix sur leur confort. Dans les îles perdues, les aventuriers anonymes doivent remporter les épreuves et faire des alliances pour ne pas être éliminés. À ça s’ajoute la faim, le manque d’hygiène et l’éloignement avec les proches.

Lors du dernier épisode de Koh-Lanta a eu lieu la terrible étape de la pesée. C’est le moment pour les candidats de faire le point sur leur perte de poids, mais aussi de se revoir dans le miroir. Le record de cette année s’élève à 23 kilos de perdu pour François. À côté, Ambre n’a perdu que 7 kilos, mais ne pèse désormais que 57 kilos. « Je n’ai plus de poitrine et plus de fesses. Et les hanches, je sais très bien que ça va revenir dans deux tartiflettes » , plaisante la candidate défigurée pendant l’aventure.

Le secret des besoins des aventuriers révélé

Difficile de s’aménager un coin toilettes en pleine île déserte, encore plus quand elle grouille de bestioles prêtes à piquer les moindres bouts de peaux apparents. En plus de s’expliquer sur la curieuse affaire du préservatif, Olga a révélé tous les secrets des aventuriers pour faire leurs besoins.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Olga Khokhlova (@olga_kohlanta)

« On va sur la plage, on se pose sous la lune et on compte les étoiles » , répond la gymnaste sur Instagram lors d’une session question-réponse sur Instagram. C’est une façon poétique de dire que les candidats font leurs commissions dans la sable ou en forêt, très loin du camp. Pour des raisons d’hygiène et d’odeurs, les aventuriers ont pris l’habitude d’enterrer leurs besoins une fois qu’ils ont terminé.

Et pour s’essuyer, ils ont tout à disposition. Plus qu’à choisir entre une feuille ou aller se rincer dans l’eau de mer. C’est le grand luxe dit donc !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.