Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

En pleine séance de masturbation, cet homme a frôlé la mort !

Publié par Lucas Obin le 15 Fév 2021 à 10:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Vous allez dès à présent être beaucoup plus vigilant quand l’envie vous prendra de vous faire plaisir à vous-même… Au Japon, cet homme de 51 ans, en cette période de Saint-Valentin, a fini aux urgences pour une hémorragie cérébrale. Cet incident est survenu après une masturbation. En effet, l’intensité d’une activité liée sexe peut entraîner des incidents cérébraux, notamment dû à une pression artérielle beaucoup trop élevée.

>>> A lire aussi : Sexe : Découvrez l’heure parfaite pour faire l’amour !

Il se masturbe… et fini aux urgences pour une hémorragie cérébrale

Il s’appelle Monsieur M. Et il est la preuve que la masturbation peut parfois conduire à des accidents vasculaires très graves et parfois même mortels. Au moment d’atteindre l’orgasme, une puissante douleur apparaît dans la partie gauche de son cerveau, et persiste pendant près d’une minute. Il ira par la suite vomir à plusieurs reprises, avant de se rendre à l’hôpital et aux urgences les plus proches.

masturbation anévrisme

Une fois sur place, les médecins lui décèlent une hémorragie cérébrale et poursuivent toute une série d’examens supplémentaires. Quelques jours plus tard, après l’apparition d’une poche de sang dans le cerveau (fréquemment connue sous le nom d’anévrisme) et divers interventions chirurgicales, le Japonais s’en est finalement sorti indemne, et à pu repartir de l’hôpital sain, et sauf.

>>> A lire aussi : Manque de sexe : ces problèmes de santé qui arrivent quand vous ne faites plus l’amour

La masturbation ; pratique agréable… mais parfois risquée !

Ils ne sont pas nombreux, mais ils existent. En effet, les risques d’accidents cérébraux liés à la masturbation ont déjà été recensés à plusieurs reprises. Officiellement, deux personnes, de sexe féminin, ont déjà été retrouvées sans vie des suites d’une pression artérielle trop élevée, notamment causée par l’acte masturbatoire. Les ruptures d’anévrisme sont notamment les risques les plus courants. Alors Mesdames et Messieurs, faites attention à vous, et… prenez soin de vous !

>>> A lire aussi : Masturbation féminine : plus de tabous, faites vous plaisir !

Source : Futura Santé
0