Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

On parle vachement mieux une langue étrangère quand on est bourré : c’est prouvé scientifiquement !

Publié par La Rédaction le 04 Août 2018 à 19:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À l’heure où la mondialisation est de plus en plus présente dans la vie de tous les jours, les langues sont devenues très importantes pour entrer dans le monde du travail. Si vous avez du mal à appréhender une langue, on a peut-être une solution pour vous.

Publicité

 

Des chiffres alarmants pour la France

 

Publicité

L’Anglais, l’espagnol ou encore le chinois… En 2018, les langues étrangères deviennent des éléments éliminatoires dans les Curriculums Vitae. Si l’anglais est une langue étudiée depuis la primaire pour la grande majorité, l’espagnol est une matière qui arrive en quatrième, tandis que le chinois est une option au lycée.

 

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Néanmoins, les chiffres sont alarmants: Alors que des pays tel que les pays scandinaves (Norvège,Suède,Finlande) ont une très bonne maîtrise de la langue anglaise, La France est loin dans ce classement des pays. Elle est devancée par l’Autriche, La Roumanie ou encore la République Tchèque. La France arrive bonne dernière, mais enregistre la meilleure progression par rapport aux derniers chiffres.

Publicité

 

Autres points à mettre en avant: 2/3 de la population française ne parle pas une langue étrangère couramment. Seulement 1/5 maitrise une autre langue autre que le français. 1/3 maîtrisent aucune langue étrangère. Mais pour les cancres, une solution assez surprenante a été trouvée pour gagner en efficacité.

 

Publicité

Une seule solution pour vous améliorer… L’alcool!

Whisky

Et pour cause, l’université de Maastricht a élaboré une expérience pour prouver que le niveau de la langue s’améliore lorsqu’une personne a un peu d’alcool dans le sang. L’université a rassemblé 50 étudiants  qui venaient d’apprendre récemment le Néerlandais.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

 

Publicité

On leur a prescrit une dose d’alcool et une dose de placebo. Un enregistrement de deux minutes a été mis en place pour voir la différence entre les deux séquences. Et les résultats sont formels !

 

Si les participants n’ont pas vu l’impact de l’alcool sur leurs niveaux personnels, s’auto-évaluant de manière raisonnable, les observateurs ont noté une amélioration du niveau de la langue, notamment au niveau de la prononciation. Autrement dit : parlez étranger, parlez bourré ! Bien évidemment, l’alcool est à consommer avec modération ! Et pour se perfectionner dans une langue étrangère, d’autres solutions existes comme les cours ou mieux… les voyages !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.