Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Une pièce en métal située en-dessous de la queue de l’avion : mais pour quoi faire ?

Publié par La rédaction le 23 Oct 2022 à 16:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Voici-là un détail auquel vous n’avez peut-être jamais prêté attention… Et pourtant : son importance est primordiale ! En effet, dans le milieu de l’aviation, les tests effectués sur un avion avant de le mettre officiellement en service sont nombreux et très pointilleux. Et pour cause… Destinés à transporter des millions de personnes, les appareils doivent être réglés au détail près. D’où la présence, notamment, d’une pièce métallique située juste en-dessous de sa queue… au décollage !

>>> À lire aussi : Il dépense 4500 euros sur un vol en classe affaires, et il ressort de l’avion couvert de morsures de punaises de lit

Une pièce orange qui intrigue

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Les plus fanatiques d’aviation ont peut-être déjà la réponse mais, pour autant, on se doit d’expliquer dans les lignes qui suivent le mystère régnant autour d’une pièce orange disposée sous la queue… d’un avion. En effet, il est fréquent de la voir se positionner à cet endroit bien précis pour une seule et même raison. Et cette dernière ne manque pas d’avoir sa plus haute importance…

avion piece metal queue

Le décollage est toujours un moment délicat.

En réalité, chaque avion se doit de voir sa queue être protégée. Au décollage, le passage de l’appareil du sol à l’air libre est un moment fatidique qui provoque l’apparition d’une puissance digne des forces les plus surhumaines. Et très souvent, un quelconque choc avec le sol peut s’avérer catégorique et on ne peut plus dangereux. C’est donc là que la fameuse pièce en métal et de couleur orange tient toute son importance !

>>> À lire aussi : Avion : Le comportement d’une passagère aux cheveux longs pendant un vol choque la toile (vidéo)

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Protéger la queue de l’avion

En effet, lors des tests effectués avant chaque mise en service des appareils d’aviation, la pièce orange vient directement permettre, par son choc avec le sol, de calculer la vitesse minimale à laquelle les roues de l’avion ont quitté la terre ferme. Pour les ingénieurs, cette étape est primordiale, puisque elle leur permet de savoir si oui, ou non, l’appareil se rapproche de son état final. Allez, avouez-le : vous coucherez donc moins bêtes ce soir !

>>> À lire aussi : La femme la plus grande du monde a pris l’avion pour la première fois…

Source : Capital