Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Pourquoi la braguette de jean n’est pas dans le même sens pour un homme ou pour une femme ?

Publié par Céline le 14 Juil 2021 à 13:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Comment parler de jean sans parler de braguettes ? Saviez-vous d’ailleurs que la braguette a elle aussi une histoire très intéressante ? Dans cet article, nous allons vous aider à comprendre d’où vient ce petit détail qui fait partie intégrante de notre quotidien aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

Pourquoi la braguette de jean n'est pas dans le même sens pour un homme ou pour une femme

Image Pixabay

Les pantalons au Moyen-âge

Pour une meilleure compréhension, il est intéressant de revenir au temps où la braguette n’existait pas et où les hommes portaient des robes ou des tuniques exactement comme les femmes. Suite à cette période, la tunique a été troquée contre le pourpoint et des bas très moulants nommés “chausses”. Le pourpoint, était à l’origine une sorte de veste longue. Il va au fur et à mesure se raccourcir pour laisser apparaître les parties génitales. Celles-ci ressortant ainsi moulées dans les chausses… Tendance qui ne plait bien évidemment pas à tout le monde. Certains détracteurs sont même extrêmement virulents.

>>> À lire aussi : La mode de s’arracher les dents de devant pour être plus beau et pour mieux faire des gâteries

L’apparition de la braguette

Dans un souci de virilité, les hommes de cette époque se sont ensuite inspirés de la braguette que portaient les soldats sous leur armure. Chez les militaires, cette «brague» est la partie saillante de la cuirasse, localisée juste au-dessous de la ceinture. La braguette devient ainsi pour le civil une petite poche rembourrée afin de faire l’éloge à la virilité de l’homme. Au fil du temps, cette poche va prendre de plus en plus d’importance. Elle finit même par devenir plus impressionnante et très suggestive… Cette poche est également un rangement, telle une banane en quelque sorte.

Les années passant, les braguettes commencent à perdre de leur superbe. Elles laissent place à un pont de culotte dès le XVIIIe siècle. La culotte du pantalon est composée d’un grand rabat à l’entre-jambe et se boutonne directement à la taille.

>>> À lire aussi : On sait désormais à quoi sert la petite poche sur les jeans !

Braguette de jean : à gauche pour les femmes

Au XIXe siècle, la pudeur fait son apparition. Boutonnée, la braguette se cache désormais. L’homme doit désormais être en capacité de cacher un maximum les bombements suspects et trop visibles. La braguette disparait donc totalement et est lentement remplacée par un gousset le long de la cuisse. Au XIXe siècle, la braguette va réapparaître. En effet, durant la Seconde Guerre Mondiale elle fait son grand retour sur les uniformes des soldats. Après le départ des hommes aux combats, les femmes les remplacent dans leur activité comme notamment dans les usines. Elles commencent alors à porter des pantalons de travail. Pour pouvoir se distinguer des hommes, la braguette est installée dans le sens inverse de ceux-ci. En effet, contrairement aux hommes, les pantalons des femmes s’ouvrent depuis sur la gauche.

>>> À lire aussi : Cet été, la nouvelle mode d’Instagram serait… de se faire bronzer le périnée !

Source : MarieFrance
close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail