Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Un magasin Lidl refuse de vendre des légumes à une cliente

Publié par Léa Lecuyer le 28 Fév 2023 à 5:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Réputée pour ses petits prix, l’enseigne ne cesse d’attirer les clients. Avec l’inflation, ce ne sont pas les promotions qui vont affaiblir le phénomène. Pourtant, une femme a fait la mauvaise expérience d’être recalée à la caisse à cause de ses concombres.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Lidl : les ventes de ce produit explosent grâce à une chanteuse !

Robot multifonction, machine à expresso ou projecteur, Lidl est une vraie caserne d’Alibaba. Impossible de ne jamais y trouver son compte. Mais si la marque allemande prend toujours plus de place sur le marché de la distribution, cette fois-ci, le magasin à bas prix fait parler de lui. Bien que l’on ait l’habitude des échos de bons plans, il faut croire que les clients ne sont pas autorisés à en abuser. Une femme en Angleterre en a d’ailleurs fait l’amère expérience.

La suite après cette vidéo

À lire aussi : Lidl : une employée de 24 ans poignardée dans un magasin

La suite après cette publicité
lidl

Trop de concombres à la caisse

Âgée de 49 ans, Lisa, une cliente fidèle de Lidl, s’est fait refuser l’encaissement de ses concombres. Elle était partie faire un tour dans le magasin, pour acheter des légumes afin de cuisiner des jus pour son entreprise. Un geste qu’elle répète régulièrement depuis la crise sanitaire. Mais c’est sans compter sur la pénurie dont fait actuellement face l’Angleterre. Depuis le Brexit et le Covid, le pays a du mal à importer des produits frais d’autres États qui doivent également faire face à des dérèglements climatiques rendant l’agriculture plus complexe.

La suite après cette publicité

En effet, Lisa n’avait pas prévu d’acheter une dizaine de concombres mais bien cent. Elle explique qu’il lui a « fallu deux heures et cinq supermarchés différents pour terminer ses achats, au lieu des 15 minutes habituelles ». « Quand je suis arrivée en caisse, le directeur est sorti en courant de l’arrière-boutique en disant que j’achetais trop de fruits et légumes et que je ne pouvais pas en acheter autant. Ils ne voulaient pas de ma clientèle alors j’ai dit que j’allais chez Aldi », a ajouté la cliente.

Un refus justifié par l’enseigne Lidl

Si la décision de l’employé peut paraître déplacée, la direction du magasin Lidl l’a cependant soutenue. En effet, les clients sont tentés de faire des stocks depuis les différents confinements. Comme en France, les pénuries sont donc accentuées à cause de ce type de comportement.

La suite après cette publicité

Le porte-parole de Lidl a alors indiqué qu’en « tant que supermarché, nous voulons nous assurer que tous nos clients ont accès aux produits dont ils ont besoin. Nous remercions les acheteurs de leur compréhension et de leur considération pour les autres clients ». Une règle qui a donc obligé Lisa à se rendre dans plusieurs magasins : « j’ai dû aller chez Asda, un autre Lidl, et un autre Aldi ».

À lire aussi : Le saviez-vous : D’où vient le nom de l’enseigne Lidl ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.