Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Le saviez-vous ?

Le saviez-vous #326 : les agents de sécurité de JFK avaient la gueule de bois le jour de l’assassinat…

Publié par La Rédaction le 22 Oct 2014 à 7:01

C’est le magazine « Vanity Fair » qui dévoile une information hallucinante : sur les vingt huit agents secrets devant protéger le Président Américain, neuf avaient la gueule de bois. Toute la question se pose alors : s’ils avaient été dans leur état normal, auraient-ils pu empêcher l’assassinat de JFK ?

Des agents pointés du doigt

Après toutes les histoires et tous les mystères autour de l’assassinat de John-Fitzgerald Kennedy, le 22 novembre 1963, voilà que la question d’un possible sauvetage se pose. Oui, si les agents des services secrets n’avaient pas été alcoolisés de la veille, aurait-il pu être sauvé ?

Mais comment en sommes-nous arrivés à nous intéresser à leur cas ? La réponse est simple : de nombreuses personnes se sont interrogées justement sur le temps de réaction incroyablement long des agents en question. Le premier coup de feu retentit et touche JFK dans le dos, mais la blessure n’est pas mortelle. C’est le second coup de feu, tiré cinq secondes plus tard, qui l’atteindra à la tête, détruisant une partie de son cerveau.

Cinq secondes qui auraient pu être utilisées par ces agents ivres, pour pousser, déplacer, intervenir quoi, auprès du Président, et, peut-être, lui sauver la vie…

48e51c41334662a6d71a12c7dba4e

EN BONUS : l’assassinat de JFK en HD et stabilisé

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.