Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Le saviez-vous ?

Le saviez-vous : Quelle est vraiment la différence entre un marron et une châtaigne ?

Publié par Romane TARDY le 25 Nov 2022 à 14:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

On s’en pose des questions chaque jour. Parfois, on trouve la réponse facilement, mais à d’autres moments, c’est plus compliqué. C’est pourquoi le Tribunal Du Net a décidé de vous partager des petites connaissances insolites que vous pourrez forcément ressortir à un moment ou à un autre. Celle du jour concerne deux aliments de saison qui se ressemblent.

Après avoir parlé du hublot de l’avion, on change de registre pour s’interroger sur deux aliments que vous connaissez sûrement bien : la châtaigne et le marron. Ressemblant et donc souvent confondus, on va vous prouver qu’ils sont en fait très différents. Encore plus important, vous ne pouvez en fait manger que l’un des deux !

À lire aussi : Le saviez-vous : Pourquoi le Père Noël est-il rouge et blanc ?

Marron ou châtaigne : lequel manger à Noël ?

Noël approche et marque le retour des repas traditionnels. Saumon, foie gras, mais aussi marrons. Chauds, glacés, en crème, ils se présentent sous différentes formes dans les repas de fête. Mais s’agit-il vraiment de marrons, n’avez-vous pas plutôt affaire à des châtaignes ? Cela semble tout à fait envisageable car selon une étude de l’Anses, plus d’une confusion de plantes sur dix concerne les marrons et les châtaignes.

Ce sont les botanistes qui ont levé le mystère. Au sens botanique du terme, le marron d’Inde venant des marronniers n’est pas comestible. Le terme « marron » lors d’un repas est en fait un abus de langage. Il désigne en réalité une grosse châtaigne.

Plus précisément, dans le langage courant, le terme « marron » est employé pour une variété de châtaignes cultivées dont la bogue ne contient qu’un seul fruit. C’est finalement une version modifiée par l’Homme de la châtaigne sauvage.

À lire aussi : Le saviez-vous : Pourquoi ne faut-il surtout manger les pépins de pommes ?

De nombreuses différences

D’un point de vue de botaniste, la châtaigne est le fruit du châtaignier alors que le marron est la graine du marronnier. Il est vrai qu’à l’œil nu, les deux se ressemblent. Pourtant, de nombreuses différences sont observables quand on regarde de plus près les feuilles et les fleurs.

Le châtaignier a des fleurs unisexuées qui se transforment en plusieurs fruits, cachés dans une bogue impossible à prendre à la main à cause de ses nombreux et longs piques. À contrario, les fleurs du marronnier sont hermaphrodites. Une fois fécondées, elles ne vont produire qu’un gros fruit dans une bogue pourvue de pics très espacés et très courts.

Par ailleurs, la châtaigne sauvage ou cultivée est comestible et à maturité en septembre. Elle tombe des arbres jusqu’à la mi-novembre. Le fruit est petit et triangulaire avec une petite « houpette » . Pour savoir s’il est mûr à l’intérieur, il suffit de regarder la bogue. Si elle est marron et entrouverte, c’est gagné.

A l’inverse, le fruit du marronnier est gros et arrondi, mais surtout toxique. Il peut entrainer des troubles digestifs et même des irritations et vomissements. La confusion est donc risquée. Si vous vous êtes trompés et que vous avez ces symptômes, consultez un médecin rapidement !

Maintenant, vous ne ferez plus l’erreur et pourrez en profiter pour alerter votre famille pendant le repas de Noël.

À lire aussi : Le saviez-vous : pourquoi la tomate est un fruit ?

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0