Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Le saviez-vous ?

Le saviez-vous : Pourquoi on ne se souvient pas toujours de nos rêves ?

Publié par Lauryn Bikile le 19 Jan 2022 à 14:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Notre tête est sans cesse remplie de questions diverses et variées auxquelles nous n’avons jamais les réponses. Mais heureusement le TDN est là pour répondre à toutes vos interrogations les plus insolites. 

La suite après cette publicité

Après s’être interrogée sur la raison pour laquelle Paris est la capitale de la France, on vous parle aujourd’hui de la difficulté que nous éprouvons à nous souvenir de nos rêves.

 

Image femme qui rêve

 

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

Pourquoi on ne se souvient pas toujours de nos rêves ?

Il nous est tous déjà arrivé de nous réveiller et d’avoir pleinement conscience d’avoir rêvé, mais de ne plus savoir de quoi. Et même si  certains possèdent plus de facilité que d’autres à se souvenir des rêves qu’ils font, même pour ces personnes-là, il n’est pas aisé de se souvenir de tout. Il arrive même que de nombreuses fois, elles ne se souviennent de rien du tout. Pas de panique, il y a une explication à cela.

Pendant notre sommeil, on pensait tous que les neurones avaient pour mission de trier nos souvenirs et nos rêves de manière systématique alors qu’en réalité, c’est complètement faux. Ces neurones résidant dans l’hypothalamus distinguent très clairement les séquences importantes pour notre psychisme humain, de celles qui n’ont aucune utilité. Ce qui fait qu’au final, les souvenirs ayant un réel intérêt pour nous sont stockés dans notre inconscient et ceux qui sont moindres, sont d’une certaine manière supprimée. 

La suite après cette publicité

C’est donc le même procédé concernant nos rêves. Les neurones évaluent la pertinence de ces derniers et s’ils les considèrent comme étant sans importance, inconsciemment, ils ne vont pas les expédier au sein de notre mémoire.

Néanmoins, pour les personnes les moins chanceuses qui ont énormément de mal à se souvenir de leurs rêves, cela ne veut pas pour autant dire, qu’ils sont tous sans intérêt. En effet, les scientifiques américains et japonais qui se sont penchés sur la question, ont découvert que les neurones HCM sont la cause de ce tri qui s’effectue dans les cellules de stockage de la mémoire. Ces neurones-là ont la particularité d’agir uniquement pendant les périodes de sommeil paradoxal.

Ce qui explique donc la difficulté de la mémorisation de nos rêves étant donné que le sommeil paradoxal ne dure que quelques minutes et se reproduit toutes les 90 minutes après l’endormissement. On le caractérise par une fréquence cardiaque élevée, une paralysie des membres et des mouvements oculaires rapides. Et c’est exactement lors de ce type de sommeil que l’on se met à rêver.

La suite après cette publicité

Il faut aussi savoir que, selon ces scientifiques,  les neurones « tri » du sommeil paradoxal considèrent que les souvenirs de la veille ont plus de valeur que nos rêves.

Donc pas d’inquiétude, lorsqu’on ne se souvient pas de nos rêves, c’est simplement car nos journées sont bien trop occupées !

 

La suite après cette publicité

RETROUVEZ D’AUTRES SAVOIRS INSOLITES ICI

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.