Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Le saviez-vous ?

Le saviez-vous : quel est le plus vieil arbre du monde ?

Publié par Camille Lepeintre le 13 Juin 2022 à 14:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Tous les jours, le Tribunal du Net vous propose une information insolite sur une question que vous vous posez sûrement au quotidien. Vous pourrez ensuite partager votre connaissance avec vos proches lors d’un dîner de famille par exemple.

Après s’être questionné sur la raison pour laquelle le chocolat est dangereux pour les chiens, on s’intéresse aujourd’hui à un arbre pas comme les autres. À votre avis, quel est l’arbre le plus vieux du monde ? Et où se trouve-t-il ?

Les vidéos du jour à ne pas manquer
vieil arbre

Quel est le plus vieil arbre du monde ?

Alors qu’on vous avait déjà parlé d’Italus (Pin, âgé de 1230 ans), qui est actuellement le plus vieil arbre d’Europe, connaissez-vous l’identité de l‘arbre le plus vieux du monde ? Selon, Jonathan Barichivich, spécialiste de l’environnement et membre de l’équipe du laboratoire des sciences du climat et de l’environnement (LSCE) du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), le plus vieil arbre du monde se trouverait au Chili, dans la région de Valdivia, au sud de Santiago.

En effet, il s’agirait d’un cyprès de Patagonie, vieux de 5 484 ans. Alors qu’il réside dans le parc national d’Alerce Costero, il mesure une soixantaine de mètres de hauteur avec un tronc de quatre mètres de diamètre pour 11 mètres de circonférence. Une véritable merveille.

Connu sous le nom de « Gran Abuelo » (Arrière-grand-père), son âge a été calculé par le petit-fils de celui qui l’a découvert en 1972. Jonathan Barichivich. Ce dernier, a fait appel à l’un de ses collègues chilien, Antonio Lara, qui a déjà mesuré les cernes d’un cyprès de Patagonie âgé de 3 622 ans. Il faut savoir que tout comme l’Homme, les arbres vieillissent également chaque année. Une nouvelle cerne s’ajoute notamment à leur tronc.

En 2020, les deux hommes mettent donc en place une méthode pour calculer l’âge du « Gran Abuelo ». À l’aide d’une tarière (outil qui réalise un trou de plantation), ils décident de prélever la carotte dans le tronc, qui en dit long sur l’âge et l’accroissement de l’arbre. Malheureusement, leur outil n’a pas pu percer jusqu’au cœur du « Gran Abuelo ». La carotte obtenue n’a montré que 2 400 cernes.

Une vive polémique

Persuadé que l’arbre chilien est beaucoup plus vieux que ça, Jonathan Barichivich, a tenté de faire le calcul d’une autre manière. En prenant en compte plusieurs facteurs, dont la taille de l’arbre et les données climatiques, il s’est arrêté au chiffre de 5 484 ans. Soit, l’époque où les Sumériens, qui vivaient à l’extrême-sud de la Mésopotamie antique, ont inventé la roue.

Pourtant, ce chiffre ne plaît pas à tout le monde. Le dendrochronologue américain Ed Cook (spécialiste qui date un arbre grâce à l’étude de ses cernes), a répondu à Jonathan Barichivich que « la seule méthode pour déterminer l’âge réel d’un arbre est de compter les cernes annuels et cela nécessite que tous les anneaux soient présents ». Le spécialiste n’aurait donc pas réussi à calculer correctement les cernes de l’arbre de Patagonie. Selon Ed Cook, le plus vieil arbre se nomme « Mathusalem » et se situe dans les White Mountains, à la frontière entre la Californie, où un étrange « portail de l’enfer » est récemment apparu et le Nevada. Ce pin de Bristlecone est âgé de 4 850 ans environ.

DÉCOUVREZ D’AUTRES SAVOIRS INSOLITES DU TRIBUNAL DU NET, ICI !

0