Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Lifestyle

Les filtres et retouches bientôt interdits pour les influenceurs ?

Publié par Lou Tabarin le 19 Avr 2022 à 22:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Coup dur pour les influenceurs. Une grande agence de pub vient de prendre une décision radicale pour lutter contre les dangers des réseaux sociaux. Désormais, elle n’accepte plus de travailler avec des personnes qui retouchent leur photo.

Le média spécialisé en marketing The Drum a révélé que le groupe Ogilvy ne souhaite plus collaborer avec certains influenceurs. Dans un entretien exclusif, le responsable des stratégies de marketing d’influence Rahul Titus défend la décision de l’agence qui compte notamment Aliexpress, Chanel, Dove ou Coca-Cola.

Une décision prise pour préserver la santé mentale des plus jeunes

Contrairement à ceux qui ont connu l’évolution d’Instagram et la création de Snapchat, la jeune génération est arrivée sur les réseaux sociaux en plein boom des filtres et des retouches avec des applications comme Facetune ou Faceapp. Pour eux, voir des visages lissés et des corps parfaits est une normalité. Cela crée de nombreux complexes chez les plus fragiles, qui se demandent pourquoi leur apparence ne ressemble pas à ce qu’ils voient quotidiennement derrière leur téléphone.

Pour lutter contre ce genre de troubles psychologies, l’agence de pub Ogilvy a décidé de mettre fin à ses collaborations avec des influenceurs adeptes des retouches photos. Rahul Titus justifie cette décision en expliquant « nous avons un devoir en tant que spécialistes du marketing, en tant qu’agences et en tant que marques envers la prochaine génération, afin qu’elle ne grandisse pas avec les mêmes contenus que l’on voit aujourd’hui » .

Ce processus va être mis en place dès le mois de mai. En décembre, tous les influenceurs qui travaillent avec Ogilvy devront avoir cessé les retouches sur les posts sponsorisés, sous peine de voir leur contrats rompus. L’agence sera intransigeante et n’acceptera que les modifications de luminosité et de contraste.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vos stars en réalité (@vosstarsenrealite)

Bientôt la fin des placements de produit ridicules ?

En France, les influenceurs qui retouchent le plus leurs photos sont les candidats de télé-réalité. Leur gagne-pain quotidien consiste à se filmer en story Instagram ou Snapchat en train de venter les mérites de produits à la provenance souvent douteuse. Plusieurs d’entre eux deviennent la risée de la toile lorsqu’ils ratent complètement leur placement de produit.

On se souvient par exemple de Jazz Correia, surprise en flagrant délit de mensonge après avoir fait la publicité d’un shampoing alors qu’elle portait des extensions capillaires. D’autres profitent de leur perte de poids grâce à des opérations de chirurgie pour faire la promotion de gélules amincissantes. Le tout, en postant des photos retouchées. Enfin, on ne compte plus le nombre de candidates adeptes des crash tests de maquillage avec des filtres Snapchat.

Et si cette décision influençait d’autres agences de pub ? La démarche d’Ogilvy est positive, mais on se demande quelle sera son efficacité quand on sait que la majorité des affiches de campagnes publicitaires des plus grandes marques sont retouchées.

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0