Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Lifestyle

Il découvre l’infidélité de son épouse grâce au babyphone

Publié par Celine Spectra le 27 Déc 2022 à 12:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Marek Fecko, un homme âgé de 47 ans au Royaume-Uni, a dernièrement comparu devant le tribunal après avoir menacé l’amant de sa femme avec un couteau. Et la manière dont il a découvert l’infidélité peut surprendre. En effet, c’est le babyphone qui l’a révélée !

>> À lire aussi : La petite-amie du marié se pointe au mariage habillée en robe de mariée et fait une scène au mari infidèle

Il obtient la preuve de l’infidélité grâce au babyphone

Selon le Daily Mail, l’homme avait des soupçons sur le fait que son épouse avait une liaison avec l’un de ses collègues après avoir intercepté des SMS douteux sur le téléphone de sa compagne. Néanmoins, il a tenu à obtenir une autre preuve de l’infidélité. Et grâce au babyphone qui était connecté à son téléphone, il a obtenu confirmation.

En effet, alors que son épouse a emmené son amant dans la chambre conjugale, elle a bien eu l’idée de tourner l’appareil vers le mur, le but étant, vous l’aurez compris, que la caméra ne puisse pas capturer pas ce qui était en train de se passer. Mais malheureusement pour elle, elle n’a pas pensé à couper le micro. Résultat, Marek Fecko a pu entendre leur ébat et, armé d’un couteau, il est retourné chez lui afin de faire face à l’amant.

>> À lire aussi : Des hommes infidèles : une ancienne organisatrice d’événements fait des révélations cash, « les mariés me draguaient »

Il découvre l'infidélité de son épouse grâce au babyphone

Flickr

120 heures de travail bénévole

Face aux faits, et étant donné que finalement le prévenu avait rapidement retrouvé ses esprits et n’était pas passé à l’acte, le juge Nicholas Barker a fait preuve d’indulgence.

« Vous étiez bouleversé et très en colère face à cet acte d’infidélité ; après tout, c’est compréhensible, vous avez été mariés pendant 11 ans et aviez construit une famille ensemble. De plus, la victime était un de vos collègues de travail. »

Le juge a donc décidé de condamner l’homme trompé à une ordonnance communautaire de 18 mois avec 120 heures de travail bénévole. Marek Fecko a également reçu une ordonnance restrictive lui interdisant d’approcher sa victime pendant un an. 

>> À lire aussi : Les personnes qui pratiquent ces sports ont une libido au top, mais sont aussi les plus infidèles

0