Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Sexualité

À partir de combien d’années de relations l’infidélité devient-elle plus fréquente ?

Publié par Lucas Obin le 24 Déc 2022 à 16:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est probablement le plus gros fléau de tous les couples qui battent de l’aile et qui n’arrivent plus à être sur la même longueur d’onde. Et pourtant, ça n’empêche pas bon nombre de partenaires de tricher et d’aller voir ailleurs… Cependant, il pourrait y avoir un certain délai à partir duquel des couples commenceraient à se tourner le dos. C’est en tout cas ce qu’a tenté de démontrer cette récente étude sur l’infidélité !

>>> À lire aussi : Infidélité : les hommes plus enclins à dépenser pour leur maîtresse à Noël que pour leur épouse

L’infidélité pourrait frapper à un moment précis

Pas question d’entendre parler d’infidélité quand deux personnes viennent de se mettre en couple. Et pour cause ! Dans les premiers mois et les premières années d’une relation, l’amour est passionnel et l’attirance vis-à-vis d’autres personnes n’existe que rarement. Mais un beau jour, le conte de fée finit par s’arrêter et la triche, elle, par arriver…

En Israël, des scientifiques ont essayé de se pencher sur une étude justement basée sur l’infidélité. Pourquoi existe-t-elle, comment s’explique-t-elle, mais aussi, et surtout, à quel moment finit-elle par frapper ? À cette question, la réponse diffère qu’on soit un homme ou une femme. Pour autant, la réalité reste la même : la tromperie existe bel et bien. Leurs recherches ont permis de mettre en image plusieurs données, expliquant, notamment, que l’envie de plaire ailleurs survient… au bout de plusieurs années de relation.

>>> À lire aussi : La petite-amie du marié se pointe au mariage habillée en robe de mariée et fait une scène au mari infidèle

infidelite

De 6 à 11 ans d’amour avant de s’égarer

Si, parfois, l’infidélité permet à certains couples de se remettre dans le droit chemin et de repartir de plus belle, elle est plus souvent destructrice qu’autre chose. Pour les scientifiques ayant réalisé l’étude, la tromperie surviendrait, chez les hommes, après onze années de vie de couple. Du côté des femmes, qui aiment pointer les hommes comme responsables, elles ont pourtant tendance à s’égarer après six à dix ans de vie commune. Manque d’affection et/ou besoin de plaire, retenez bien une chose : l’herbe n’est pas toujours plus verte ailleurs !

>>> À lire aussi : Infidélité : un détective privé dévoile les cinq signes qui ne trompent pas

Source : Public
0