Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Musique

Disparition brutale d’un célèbre rappeur à 46 ans

Publié par Elodie GD le 20 Nov 2023 à 12:39
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ancien membre du groupe Scred Connexion, le rappeur Morad est décédé, ce 19 novembre, d’une crise cardiaque.

À lire aussi : Magali Berdah réclame 30 millions d’euros à Booba. Le rappeur se paie totalement sa tête

Un symbole du rap des années 1990

Son groupe aura marqué toute une génération. Popularisé dans les années 1990, Scred Connexion compte cinq membres. Parmi eux, Morad qui a connu le succès aux côtés de Fabe, Koma, Mokless et Haroun.

Vingt ans plus tard, si le groupe n’est plus aussi connu, il a toujours ses aficionados. Des nostalgiques qui ont grandi durant l’âge d’or du rap. Malheureusement, ce 19 novembre, ils ont appris une mauvaise nouvelle via Facebook.

« Nous avons la grande tristesse de vous annoncer le décès de notre ami et frère de toujours Morad. Paix à son âme. Nos premières pensées vont à sa famille et ses enfants » , peut-on lire sur la page du groupe.

Selon les informations relayées par les médias, le chanteur de 46 ans est décédé d’une crise cardiaque.

rappeur Morad

À lire aussi : Maes : le rappeur français visé par un mandat d’arrêt, que s’est-il passé ?

Du groupe à la carrière solo

Cette mauvaise nouvelle a replongé les fans de Scred Connexion plusieurs années en arrière. Quand Morad et ses comparses ont été propulsés sur le devant de la scène.

Tout commence dans le 18ᵉ arrondissement, dans le milieu des années 1990. À l’époque, les rappeurs Koma et Fabe ont l’idée de former un groupe. Très vite, ils sont rejoints par Mokless, Haroun et Morad et ensemble, ils deviennent Scred Connexion. Au fil des années, certains titres comme Partis de rien ou Monnaie Monnaie ont marqué la scène rap.

Cependant, est venu le moment où Morad a ressenti une envie d’indépendance. Ainsi, il s’est lancé dans une carrière solo et a sorti son premier album en 2012. Un album intitulé « Le survivant ». Dans celui-ci, il se confie sans tabous sur les moments compliqués de sa vie. Il y évoque notamment ses problèmes de drogue, ses années en prison ou encore sa cavale. « Sur cet album, je me livre, et les expériences que je raconte me sont propres » , avait-il déclaré à l’Abcdr du son.

Touchés par l’annonce de son décès, de nombreux internautes lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux. « Le rap français vient de perdre une légende des années 1990 » , a écrit l’un d’entre eux sur X.

À lire aussi : Adriana Karembeu : elle officialise sa relation avec un célèbre rappeur

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.