Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Vaccin : la terrible annonce

Publié par Manon CAPELLE le 05 Avr 2021 à 10:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce samedi 3 avril, l’Agence du médicament britannique a annoncé la mort de sept personnes, qui avaient reçu une dose du vaccin AstraZeneca. Ces derniers ont succombé à la suite de la formation de caillots de sang dans leur organisme.

astrazeneca vaccin personnes décédées

>>> À lire aussi : Elle dévoile la violente éruption cutanée sur son corps après l’injection du vaccin AstraZeneca (Vidéo)

Sept personnes décèdent après avoir reçu une injection du vaccin AstraZeneca

Au Royaume-Uni, sept personnes qui avaient reçu une dose de vaccin AstraZeneca sont décédées après la formation de caillots sanguins. L’Agence du médicament britannique a annoncé que 30 cas avaient été recensés jusqu’ici. Sur ces 30 cas, « sept malheureusement sont décédés », a indiqué l’Agence dans un communiqué.

À cette date, ce sont 22 cas de thromboses veineuses cérébrales et 8 cas de thromboses associées à un déficit des plaquettes qui ont été enregistrés. Pour rappel, ce sont près de 18,1 millions de doses du vaccin AstraZeneca qui ont été administrées.

Ainsi, la directrice de l’Agence, June Raine, précise : « Notre examen approfondi sur ces signalements se poursuit ». Aussi, elle ajoute qu’aucun cas similaire pour le vaccin Pfizer/BioNTech n’a été recensé.

>>> À lire aussi : AstraZeneca : « mon frère est mort en 18h, ça a été fulgurant ! » : le triste récit du frère d’une victime

Un vaccin « sûr et efficace » selon le gendarme européen du médicament

Ce jeudi, l’Agence du médicament britannique avait publié un avis concernant les effets secondaires des vaccins. Dans ce dernier, il était indiqué que « le risque d’avoir ce type de caillots sanguins est très faible« .

Selon elle, « le nombre et la nature des effets indésirables signalés jusqu’ici ne sont pas inhabituels comparés à d’autres types de vaccins utilisés couramment ».

Au mois de mars, le gendarme européen du médicament avait estimé que le vaccin AstraZeneca était « sûr et efficace » et qu’il n’était « pas associé » à un risque plus élevé de thrombose que ces homologues.

>>> À lire aussi : Vaccin AstraZeneca : trois nouveaux cas, dont deux décès liés à des thromboses en France

Source : BFM TV
close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0