Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Affaire Epstein : Le Prince Andrew dans l’embarras après une plainte pour agression sexuelle

Publié par Brandon Clouchoux le 10 Août 2021 à 17:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le fils cadet de la reine Elizabeth II, est poursuivi par Virginia Giuffre Roberts. Dans la plainte qu’elle a déposé, elle accuse le prince Andrew de l’avoir « agressée sexuellement » à trois reprises, pendant qu’elle était mineure.

Virginia Giuffre porte plainte

Après l’histoire compliquée avec les Sussex, les Windsor pensaient pouvoir profiter de l’été pour se détendre. Mais rebondissement, Andrew, le fils cadet de la reine Elizabeth II, doit encore répondre d’accusations dans l’affaire du scandale Epstein. Virginia Giuffre l’accuse de l’avoir agressée sexuellement. Elle est l’une des jeunes femmes présentées au prince Andrew par Jeffrey Epstein. Cette femme est également une militante américaine et une des survivantes les plus connues du réseau de trafic de mineurs dirigé par le délinquant sexuel et financier Jeffrey Epstein.

Elle a raconté à plusieurs reprises les « circonstances sordides » de son rendez-vous avec le Prince Andrew. Elle raconte par la même occasion qu’elle a passé deux jours seule avec le Britannique, dans le ranch de Jeffrey Epstein : elle explique au journal Daily Mail en août 2020 qu’elle devait répondre « aux désirs sexuels de ces hommes étranges, le prince étant l’un d’eux » .

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Des accusations qui sont réfutées par le prince Andrew, qui affirme n’avoir aucun souvenir de l’adolescente, malgré une confondante photographie produite par son accusatrice. Une situation insupportable pour Virginia Giuffle, qui décide de passer à l’offensive, en portant plainte ce lundi 9 août à New York.

>>> À lire aussi : Prince Harry : Son choix cornélien entre sa famille et Meghan Markle, et s’il prenait une décision radicale sous peu…

Les détails de la plainte contre le prince Andrew

Dans cette plainte, elle affirme que le prince Andrew est « l’un des hommes puissants » à qui elle a été « remise dans un but sexuel«  entre 2000 et 2002 : elle avait 16 ans, au moment des faits. Le duc d’York a été accusé d’avoir « agressé sexuellement » Virginia Giuffre à trois reprises : à Londres, dans les propriétés de l’homme d’affaires, à New York et dans les îles Vierges.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

« Je tiens le prince Andrew responsable de ce qu’il m’a fait. Les puissants et les riches ne sont pas exempts de rendre des comptes. J’espère que d’autres victimes verront qu’il est possible de ne pas vivre dans le silence et la peur. Je n’ai pas pris cette décision à la légère. En tant que mère et épouse, ma famille passe avant tout. Je sais que cette action me soumettra à de nouvelles attaques de la part du prince Andrew et de ses représentants. Mais je savais que ne pas poursuivre cette action c’était laisser tomber les miens et toutes les victimes » , affirme la plaignante, aux médias.

Selon le Daily Mail, le prince Andrew est dans une posture compliquée : « Cela pourrait être dévastateur pour Andrew. S’il choisit de le combattre et est forcé de témoigner, alors ces dépositions pourraient finir par être rendues publiques. S’il décide de ne pas déposer alors, il pourrait être reconnu coupable par contumace, ce qui serait un désastre médiatique » .

>>> À lire aussi : Meghan Markle prête à enterrer la hache de guerre ? Ce détail précis qui en dit long…