Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Alexandre Benalla : ce nouveau rebondissement qui fait trembler l’Élysée

Publié par Claire JONNIER le 03 Juin 2020 à 9:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Inspirée de l’affaire Alexandre Benalla, la BD politique Benalla et moi fait trembler l’Élysée. Et alors qu’elle devait être mise à l’honneur lors d’une cérémonie à l’Assemblée nationale, il semblerait qu’une omerta s’installe autour du bouquin que personne ne veut présenter…

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : Alexandre Benalla : nouveau rebondissement dans l’affaire des enregistrements détenus par Médiapart

Alexandre Benalla : la BD qui fait tache

La suite après cette vidéo

Inspirée de l’affaire Alexandre Benalla, la BD politique Benalla et moi a été écrite par des journalistes du Monde. Et déjà, le 28 mars dernier, elle devait être mise à l’honneur lors d’une cérémonie à l’Assemblée nationale. Mais avec le confinement, la date a donc été déplacée au mois de juin.

La suite après cette publicité

Sauf que tout le monde semble embarrassé par ce petit bouquin. À commencer par le ministre de la Culture ! « Richard Ferrand ne remettra pas la récompense à l’actrice de ce scoop du Monde qui a ébranlé le chef de l’État. Franck Riester, qui dirige le ministère de la Culture, partenaire de l’événement, n’est pas non plus très chaud pour figurer sur la photo aux côtés des gagnants » s’amusent les journalistes du Point.

Benalla devient garde du corps pour Ayem

>> À lire aussi : Alexandre Benalla : il se lâche carrément au sujet de Brigitte Macron !

Une polémique toujours sensible

La suite après cette publicité

Lorsque l’affaire Alexandre Benalla éclate, elle crée un vent de polémique qui secoue le pays en profondeur. À tel point qu’aujourd’hui, Brigitte Macron regrette d’avoir embauché le garde du corps en premier lieu. C’est d’ailleurs elle qui fera une déclaration sur le sujet à RTL et sur fond de mea culpa.

« Tout le monde a les clés de notre maison au Touquet, tout le monde peut y avoir accès. On a certainement minimisé sur le moment, certainement (…) Peut-être aurait-il fallu dire tout de suite ‘Il y a un problème !’. Mais ce n’est pas si facile de réagir à chaud parce qu’il est question ici de l’humain. Les gens qui travaillent avec nous, du jour au lendemain, vous ne pouvez pas leur dire ‘Bah non, c’est fini, vous ne travaillerez pas avec nous.’»

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.