Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Ça m’a touchée » : Amel Bent au plus mal après avoir reçu des insultes grossophobes !

Publié par Lauryn Bikile le 25 Juin 2022 à 23:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce samedi 18 juin 2022, Amel Bent a été invitée dans l’émission de Sophie Davant, Ravie de vous rencontrer, sur M Radio. La chanteuse en a profité pour révéler à quel point les commentaires négatifs qu’elle a reçus sur son physique l’ont impacté. Découvrez ses propos ci-dessous.

Amel Bent se livre à cœur ouvert face à Sophie Davant, sur M Radio

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par A M E L B E N T (@amelbent)

Amel Bent a toujours affirmé haut et fort assumer ses « formes et ses rondeurs » , pourtant celle qui a récemment lancé un appel à l’aide, n’est pas totalement impassible aux critiques qu’elle reçoit.

En effet, victime de grossophobie sur les réseaux sociaux, la chanteuse a confié à l’antenne de M Radio, ce samedi 18 juin 2022, avoir été énormément affectée par ces commentaires grossophobes : « Ça atteint, il ne faut pas croire. Sinon, on ne répondrait pas. Si j’ai mis un petit mot le lendemain, c’est que ça m’a touchée » .

Attaquée sur son poids, elle n’hésite pas à se défendre !

Post Instagram d'Amel Bent.

Bien qu‘Amel Bent soit touchée par les commentaires qu’elle peut recevoir sur son physique, elle n’en perd pas son répondant pour autant. En l’occurrence, dimanche 15 mai 2022, la compagne de Patrick Antonelli, a répondu en story Instagram à ses détracteurs, aux internautes l’ayant jugée à propos d’un cliché sur lequel elle portait une magnifique robe en filet : « À toi grossophobe. Ce n’est pas à nous de cacher nos corps, mais à toi de t’habituer à les voir tels qu’ils sont ! » .

Une réponse qui lui tenait vraiment à cœur, comme elle l’a elle-même affirmé dans le podcast de Sophie Davant : « L’essentiel c’est de savoir si moi j’étais bien. Oui, donc j’ai répondu à toutes les angoisses que j’aurais pu avoir. Je me sentais belle, je me sentais bien, alors pourquoi me saper ma bonne énergie à ce moment-là ? J’‘étais heureuse d’arriver comme je suis arrivée et de plus ou moins retrouver ma féminité à 200% » .

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0