Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Combien de millions de dollars « Dance Monkey » a-t-il rapporté à la chanteuse Tones and I ?

Publié par Nicolas F le 06 Déc 2020 à 18:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Vous vous êtes déjà demandé combien pouvait rapporter un tube mondial à un chanteur ? Selon le site australien News, la chanteuse Tones and I aurait empoché 12 millions de dollars en un an avec sa chanson Dance Monkey, qui a atteint le top des classements de vente de singles de nombreux pays du monde.

Publicité

> À lire aussi : Le plus jeune DJ au monde n’a que 4 ans ! Le Guinness Book homologue son record

Dance Monkey est le deuxième morceau le plus écouté sur Spotify

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

La chanteuse Toni Watson, connue sous son nom de scène de Tones and I, vient de recevoir un très beau chèque juste avant Noël, grâce aux royalties touchés avec sa chanson Dance Monkey. Le tube de l’année est classé deuxième dans les chansons les plus écoutées sur Spotify, derrière Blinding Lights de The Weeknd. Si on mettait chaque écoute de la chanson bout à bout, cela équivaudrait à 13 012 ans d’écoute. Elle devient par ailleurs l’artiste féminine la plus écoutée de Spotify.

Publicité

> À lire aussi : Le salaire astronomique que touche Mariah Carey avec sa chanson de Noël va vous choquer ! (Vidéo)

Toni Watson bat tous les records pour une chanteuse australienne

Avec 2 milliards d’écoutes en streaming cette année, selon les estimations de News, la jeune chanteuse australienne de 26 ans devrait empocher environ 12 millions de dollars australiens de droits d’auteurs, soit environ 7,3 millions d’euros. Elle est également l’auteure de la chanson, en plus d’en être l’interprète. En apprenant son record sur Spotify, la chanteuse, pas peu fière, s’est exclamée sur Instagram : « Vous me dites donc qu’une nana qui vit dans la rue et dans son van a écrit la deuxième chanson la plus écoutée sur Spotify ? » Toni Watson s’est également moquée du fait que d’autres popstars achètent cher des chansons « garanties comme des succès à des équipes de compositeurs du monde entier » et n’arrivent pas à obtenir un tel résultat.

Publicité

> À lire aussi : Crazy Frog fête ses 20 ans, retour sur le son le plus agaçant des années 2000 !

Crédits : Capture YouTune/Tones and I – Source : News.com.au

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN