Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Brad Pitt : voici la raison pour laquelle l’acteur américain a été banni en Chine pendant 20 ans

Publié par Andrianaivo RAOELIJAONA le 05 Fév 2023 à 11:18
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Brad Pitt a vécu une expérience mémorable après la sortie d’un film dans les années 90. Il a en effet été banni par tout un pays à cause d’un rôle.

Publicité

À lire aussi : Brad Pitt déchaîné face à Anne-Claire Coudray : sa petite danse au 20h fait mouche !

Fight Club, World War Z et plus récemment, Bullet trainBrad Pitt a incarné une multitude de personnages au cours de sa longue et prodigieuse carrière. Bien que la star américaine s’estime « has-been », il continue d’émerveiller le public. Preuve en est son dernier film en date intitulé Babylon. Ses apparitions publiques ont fait grand bruit. C’est notamment le cas lors de l’avant-première à Paris. L’animatrice préférée des Français Karine Le Marchand ou encore l’ancienne aventurière de Koh-Lanta Cindy Poumeyrol ont pu prendre un selfie avec lui.

On s’imagine que toutes les portes s’ouvrent pour un acteur aussi adulé et respecté. Pourtant, certaines fictions peuvent susciter la controverse. L’ancien compagnon de Angelina Jolie a eu des ennuis pour un long-métrage en particulier. Il s’agit du film Sept ans au Tibet. Pour rappel, il prêtait ses traits au personnage de Heinrich Harrer.

Publicité

Brad Pitt face à la réaction de la Chine

Comme il fallait s’y attendre, l’acteur américain a été félicité pour son implication dans ce film de Jean-Jacques Annaud. En effet, il s’est donné, comme à son habitude, à 100% en s’imprégnant de la culture du pays. Bien évidemment, l’expérience était particulière pour lui. « Pour un public, c’est deux heures, mais pour moi, c’est six mois de vie », a-t-il confié lors d’une interview. Ce projet n’a cependant pas été sans obstacle.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Le dernier acte du film devait être tourné au Tibet. Seulement voilà, la production n’a pas obtenu les autorisations requises. Du coup, Brad Pitt & co se sont tournés vers le Canada et l’Argentine afin de recréer les décors. Certes, un pari risqué mais payant. Le film a en effet connu un très beau succès lors de sa sortie en 1997. Celui-ci n’est cependant pas du goût de tout le monde.

Publicité

Le film Sept ans au Tibet a en effet offensé le parti communiste au pouvoir. Les dirigeants n’ont pas apprécié la représentation de l’occupation chinoise du plateau tibétain. La tête d’affiche et le réalisateur se sont ainsi retrouvés dans leur viseur. Résultat : Brad Pitt et Jean-Jacques Annaud ont fait face à une interdiction d’entrée sur le territoire chinois. La sanction a pris effet immédiatement pour une durée de vingt ans.

Publicité

À lire aussi : « Merci Jacquie et Michel Houellebecq » : Le célèbre écrivain polémique bientôt à l’affiche d’un film p*rno

La star américaine a pu y retourner

Publicité

Rares sont les confidences de Brad Pitt à ce sujet. D’ailleurs, l’acteur américain a pu entrer en Chine en 2014. À l’époque, Angelina Jolie présentait le film Maléfique à Shanghai. Sans grande surprise, l’interprète de l’alpiniste autrichien dans Sept ans au Tibet a fait profil bas. De son côté, Jean-Jacques Annaud a obtenu les autorisations nécessaires pour tourner Le Dernier Loup en Mongolie-Intérieure en 2015.

Certains l’ignorent peut-être mais, Brad Pitt n’est pas le seul acteur américain à avoir été banni en Chine. Keanu Reeves a fait face à une situation similaire. La raison ? La vedette de la saga Matrix a participé à un concert pour le Tibet. Richard Gere a été ajouté à la liste en 1993 après avoir soutenu le Tibet lors de son discours aux Oscars. De son côté, la star hollywoodienne Sharon Stone a qualifié le tremblement de terre en Chine de « mauvais karma ».

À lire aussi : Avatar 2 : un étrange syndrome touche les spectateurs à la sortie du cinéma

Publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN