Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Vaccin : Brigitte Bardot prend une décision radicale sur le vaccin…

Publié par Justine le 06 Jan 2022 à 16:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors qu’Emmanuel Macron souhaite « emmerder les non-vaccinés » (actuellement au nombre de 5,3 millions), Brigitte Bardot sort du silence et révèle si elle est protégée ou non contre le Covid-19. Découvrez ses confidences dans la suite de l’article.

Brigitte Bardot refuse vaccin Covid-19

@brigittebardotofficial / Instagram

>>> À lire aussi : Brigitte Bardot ruinée ? La star révèle ses sacrifices

Brigitte Bardot refuse le vaccin contre le Covid-19

Désormais connue pour ses prises de position, Brigitte Bardot n’a pas la langue dans sa poche. Interviewée par le magazine people Gala, l’actrice affirme ne pas vouloir se faire vacciner contre le Covid-19 pour la simple et bonne raison qu’elle serait « allergique à tous les produits chimiques ».

Mais ce n’est pas le seul vaccin que la comédienne refuse : « Même quand j’ai voyagé en Afrique, j’ai refusé de le faire contre la fièvre jaune. Mon médecin de l’époque m’avait rédigé un faux certificat. Je suis partie et revenue en pleine forme ! ». Elle termine en affirmant : « La mort, faudra bien y passer un jour. C’est comme la vieillesse, on ne peut pas y échapper ».

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron assume ses propos : il souhaite plus que tout « emmerder pleinement les non-vaccinés »

La position de Brigitte Bardot

En ce qui concerne la vieillesse, Brigitte Bardot a conscience de son âge (87 ans). Elle raconte son quotidien : « J’ai une double arthrose de la hanche, je marche avec des béquilles, mais si on me met une rumba, un cha-cha-cha, un air des Gipsy Kings, ou un truc de flamenco, je vous jure que j’ai une de ces envies de bouger… ».

Alors que le gouvernement ne cesse d’inciter les Français à se faire vacciner, pas moins de 5,3 millions de personnes refusent encore et toujours de subir cette injection. Pourtant, Emmanuel Macron compte bien limiter le plus possible les libertés des antivax avec le pass vaccinal qui devrait entrer en vigueur le 15 janvier prochain selon Jean Castex. Ce document devrait permettre « de mettre beaucoup de contraintes sur les non-vaccinés », affirme Emmanuel Macron.

>>> À lire aussi : Le Pass vaccinal controversé adopté en première lecture par l’Assemblée Nationale !

0