Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Vaccin AstraZeneca : mort du célèbre mannequin Stéphanie Dubois après l’injection

Publié par Quentin VIALLE le 27 Mai 2021 à 13:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une bien triste nouvelle… Agée de 39 ans, la mannequin Stéphanie Dubois est décédée quelques jours après avoir reçu la première injection du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19. Une porte-parole des services de santé chypriotes a déclaré que sa mort ferait l’objet d’une enquête de la part de l’Agence européenne des médicaments (EMA).

Le message de Stéphanie Dubois après l'injection du vaccin AstraZeneca

@Facebook

Covid-19 : décès de Stéphanie Dubois après l’injection du vaccin AstraZeneca

Célèbre mannequin chez RMG Model Agency, Stéphanie Dubois avait annoncé via les réseaux sociaux avoir reçu la première dose du vaccin AstraZeneca le 6 mai dernier. Le 14 mai, cette dernière raconte que son état s’est soudainement dégradé : mal de tête, étourdissement, tremblements. « Je me suis réveillée en me sentant bien et en une heure, j’ai eu des tremblements de tout le corps, toutes mes articulations se sont grippées et j’avais du mal à respirer et j’avais froid jusqu’aux os« , avait-elle expliqué auprès de ses abonnés. Testée négative au Covid-19, elle a alors immédiatement fait le lien avec l’injection du vaccin.

Décès de Stéphanie Dubois après l'injection du vaccin AstraZeneca

@sduboisartmodel

>>> A lire aussi : Déclarée décédée du Covid-19, elle se réveille quelques minutes avant son incinération !

Les causes de sa mort encore floues

Le 19 mai, les nouvelles concernant Stéphanie Dubois ne sont pas bonnes. La jeune mannequin de 39 ans est hospitalisée et gravement malade, et son pronostic vital est alors engagé. D’après les médias locaux, elle décédera le samedi 22 mai, des suites d’une hémorragie cérébrale. Selon la mère de Stéphane Dubois, sa mort aurait été causée par le vaccin AstraZeneca. Toutefois, les responsables de l’hôpital d’Etat de Chypre n’ont, pour l’heure, pas confirmé le lien entre l’injection et son décès.

Si une enquête va être menée, la directrice par intérim des services pharmaceutiques au ministère de la Santé de Nicosie a déclaré que la cause du décès du mannequin pourrait ne jamais être connue. « Nous ne serons peut-être jamais sûrs que sa mort est liée au vaccin AstraZeneca« , a-t-elle indiqué auprès du Sun Online.

>>> A lire aussi : Covid-19 : le vaccin pourrait bientôt devenir obligatoire !