Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Disparition de la doyenne du cinéma français

Publié par FJ le 22 Fév 2024 à 13:58
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le monde du cinéma fait face à une triste nouvelle. Ce mercredi 21 février 2024, une célèbre actrice est décédée. C’est son gendre qui a annoncé la nouvelle par le biais d’un communiqué transmis à l’AFP.

Une disparition qui a fait grand bruit, car Micheline Presle était la doyenne du cinéma français puisqu’elle était âgée de 101 ans. Sa carrière a été marquée par de grands rôles.

micheline presle disparition legende
© Capture d’écran TF1

>>> À lire aussi : Disparition d’une célèbre actrice à l’âge de 90 ans

Disparition d’un grand nom du cinéma français

L’émotion est vive. Ce mercredi 21 février 2024, Olivier Bomsel, le gendre de Micheline Presle, annonçait sa mort par le biais d’un communiqué transmis à l’AFP et ensuite confirmé par BFM TV. « Micheline s’est éteinte paisiblement, à la Maison nationale des artistes de Nogent-sur-Marne ».

Née le 22 août 1922, sa carrière a commencé dans les années 1930. À seulement 17 ans, elle connaît son premier succès en 1939 avec Jeunes Filles en détresse de Georg Wilhelm Pabst, inspirant son nom de scène à partir de son personnage, Jacqueline Presle.

Avec plus de 150 films à son actif, y compris à Hollywood, elle a travaillé avec des maîtres du cinéma comme Sacha Guitry, Claude Chabrol et Jacques Demy.

>>> À lire aussi : Disparition d’une célèbre actrice française à 90 ans

Elle avait reçu un César d’honneur en 2004

Mais l’un de ses rôles les plus emblématiques reste sans aucun doute celui dans Le Diable au corps en 1947 qui la propulse au sommet, incarnant Marthe Grangier, jeune épouse d’un poilu, lui valant le prix de la Meilleure Actrice aux Victoires du cinéma français la même année.

En 2004, son impressionnante carrière est soulignée puisqu’elle reçoit un César d’honneur pour l’ensemble de son oeuvre. L’un des drames de sa vie reste sans aucun doute la mort de sa fille, la réalisatrice Tonie Marshall, seule femme à avoir reçu un César, pour Venus Beauté (institut) en 1999.

>>> À lire aussi : Disparition d’une célèbre actrice à l’âge de 69 ans

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER