Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Disparition d’une célèbre actrice à l’âge de 82 ans

Publié par Alicia Trotin le 16 Fév 2023 à 14:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une icône du cinéma américain des années 60 s’est éteinte mercredi 15 février, à 82 ans. Une actrice devenue un véritable sex-symbole dès les années 70. Retour sur le parcours étonnant de cette comédienne qui a marqué les plateaux de tournages pendant plus de vingt ans.

Publicité

À lire aussi : Le saviez-vous : Pourquoi les sièges de cinéma sont-ils rouges ?

Raquel Welch, nous a quittés dans la matinée après une brève maladie. Son manager a informé qu’elle était partie dans son sommeil. Si tout Hollywood est en émoi, voici un cours récapitulatif du parcours de cette actrice inoubliable.

Publicité

Une carrière à succès

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

De nombreux cinéphiles associent Raquel Welch à Marilyn Monroe, enfermée dans le rôle de sex-symbole, elle n’a jamais eu le droit d’interpréter des personnages profonds. Si la nature de ses rôles l’ennuyait sur la fin, elle a tout de même eu une belle carrière et quelques signes de reconnaissance.

En 1973, Raquel Welch incarne Constance dans Les Trois mousquetaires, un film qui lui permettra d’enfin décrocher un prix. Hollywood lui remettra le golden globe de la meilleure actrice dans un film musical. En 1993, elle aura le droit à sa propre étoile sur le fameux trottoir « Walk of fame« .

Publicité

À lire aussi : 20 stars qui ne changent pas en vieillissant ! Ces célébrités sur qui le temps n’a pas d’effet !

La plus belle femme du monde

Au lycée, Raquel Welch participe au concours de beauté Miss Fairest of the Fair de San diego qu’elle gagne. Elle devient mannequin et commencera dans le cinéma grâce à cela. Principalement connue pour sa beauté, c’est à la fin des années 60 qu’elle est révélée au grand public. Grâce à son rôle de naïade dans le film Un million d’années avant Jésus-Christ, long-métrage à la critique déplorable. Son célèbre bikini en peau de bête de l’affiche lui permettra de percer.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

« J’avais vraiment le sentiment que les gens se moquaient totalement de moi, ils ne s’intéressaient qu’à l’autre femme : celle à califourchon, en bikini de peau de lapin, avec cette impossible taille de guêpe ! Ils étaient tous amoureux de cette espèce de superwoman venue tout droit d’Amazonie. »

Raquel Welch

Après cela, Raquel Welch est élue la plus belle femme du monde. Hélas, si elle souhaitait se servir du physique comme d’un tremplin, elle n’a jamais réellement réussi à sortir du rôle de « la jolie blonde« , à son grand regret.

Publicité

À lire aussi : Les 100 plus belles femmes du monde !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.