Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Édouard Philippe : quelle est cette maladie auto-immune qui lui fait perdre ses sourcils ?

Publié par Celine Spectra le 11 Oct 2022 à 11:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce samedi 8 octobre 2022, Édouard Philippe a révélé dans les colonnes du « Parisien », alors que beaucoup se demandaient dernièrement pourquoi son visage avait tellement changé, souffrir d’une maladie auto-immune appelée l’alopécie. Assez fréquente chez l’homme, cette affection se traduit par une accélération de la chute des poils ainsi que des cheveux.

Publicité

>> À lire aussi : « J’ai pris cher à Matignon ! » : Édouard Philippe met les choses au point avec la Macronie

La maladie a beaucoup transformé Édouard Philippe

Après la barbe qui blanchit, voilà que les sourcils de notre ancien premier ministre se sont mis à tomber. Ce samedi 8 octobre 2022, celui qui a vécu un terrible événement qui a marqué sa vie, Édouard Philippe, a indiqué à nos confrères du Parisien être touché par une nouvelle maladie auto-immune… En effet, après avoir révélé il y a quelques mois qu’il était atteint par un vitiligo, l’ancien locataire de Matignon a confié souffrir également d’alopécie.

Publicité

Fort heureusement, cette maladie n’est « ni douloureuse, ni dangereuse et encore moins contagieuse ». Mais elle s’attaque aux follicules pileux et provoque une chute plus ou moins importante des cheveux, temporaire ou définitive. Et ce n’est pas le seul symptôme impactant.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

En effet, cette maladie peut par ailleurs attaquer les sourcils. Et c’est ce qu’a vécu Édouard Philippe récemment :

« Mes sourcils sont tombés »

Publicité

>> À lire aussi : « Tiens-toi bien maintenant » : ce geste très déplacé d’Emmanuel Macron envers Edouard Philippe (vidéo)

Édouard Philippe : quelle est cette maladie auto-immune qui lui fait perdre ses sourcils ?

Twitter

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Les hormones masculines seraient en cause

Selon le site Doctissimo, dont nous avions dernièrement révélé le top 35 du pire comme du meilleur, l’alopécie est provoquée par l’action de certaines hormones chez les hommes. En effet, lorsque la testostérone est transformée en dihydrotestostérone par une enzyme, cette dernière va considérablement emballer le cycle de la pousse des cheveux.

Et il s’avère qu’au bout de 25 cycles, le follicule va s’épuiser. Et les cheveux vont devenir de plus en plus fins… Jusqu’à ce que le follicule meure, puis disparaît. Un phénomène qui peut être temporaire ou définitif…  

Publicité

>> À lire aussi : Édouard Philippe : sa maladie a évolué et ça se voit dans C à Vous (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.