Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Élisabeth Borne démissionne du gouvernement aujourd’hui !

Publié par Céline le 20 Juin 2022 à 10:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce lundi 20 juin, Élisabeth Borne, Première ministre, va remettre sa démission suite au second tour des législatives. 

Élisabeth Borne : Elle quitte le gouvernement !

YouTube

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Élisabeth Borne démissionne : c’est le protocole

C’est ce qu’on appelle la démission de courtoisie. En effet, peu importe l’issue de ce second tour, l’usage veut que la Première Ministre démissionne, même si c’est pour mieux reprendre ses fonctions ensuite. C’est ce qui s’était produit pour Edouard Philippe en 2017. Il avait démissionné puis avait été renommé deux jours plus tard pour former le gouvernement Philippe II.

Etant donné que quelques ministres ne peuvent pas rester au gouvernement suite à ces élections législatives, Elisabeth Borne va devoir nommer un nouveau gouvernement.

De nombreux appels à la démission

Suite à l’échec du parti présidentiel, Élisabeth Borne fait désormais face à plusieurs groupes d’opposition. Ces derniers pourraient d’ailleurs très bien former une coalition et faire le choix de déposer une motion de censure contre celle qui vient tout juste d’être élue dans le Calvados.

Lors de l’annonce des résultats hier soir, les adversaires d’Emmanuel Macron n’ont pas tardé à dégainer. À l’instar de Rachida Dati, qui a déclaré que le Chef de l’État allait devoir en tirer les conséquences et changer de Premier Ministre.

Pas mieux chez Alexis Corbière, député des insoumis qui était invité sur France Inter. Pour le réélu dès le premier tour en Seine-Saint-Denis, Élisabeth Borne doit dorénavant partir.  » De toute façon, son discours de politique générale sera minoritaire dans cette Assemblée.  »

Louis Aliot, Ministre RN de Perpignan, estime quant à lui que la première ministre est à présent beaucoup trop faible pour rester à son poste. Et qu’un choix de Premier Ministre est à présent crucial à faire. C’est, selon lui, le seul moyen d’obtenir désormais une continuité politique et une stabilité politique qu’Élisabeth Borne n’aura pas.

0