Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Elle jetait l’argent par la fenêtre » : le braqueur de Kim Kardashian fait de nouvelles révélations après sa sortie de prison

Publié par Mia le 24 Août 2022 à 18:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Comme pour Marco Verratti, la très célèbre Kim Kardashian a été victime d’un cambriolage. C’était en octobre 2016. L’auteur de ce braquage survenu en plein Fashion Week de Paris vient d’ailleurs de sortir de prison. Ce dernier s’est exprimé devant la presse et a fait de très grandes révélations au sujet de la starlette. Il a notamment évoqué le rapport à l’argent de Kim K.

Kim Kardashian cambriolage argent braqueur (2)

Kim Kardashian victime d’un cambriolage à Paris en 2016

En octobre 2016, la star de téléréalité a été la victime d’un braquage dans l’hôtel particulier de la star. Celle qui a eu recours à une rhinoplastie a perdu beaucoup d’argent dans cette affaire. Alors qu’elle assistait à la Fashion Week de Paris, les auteurs du cambriolage se sont introduit dans l’hôtel et ont dérobé un butin équivalent à 10 millions d’euros. Yunis Abbas, l’un des cambrioleurs, a d’ailleurs été jugé pour cet acte et est sorti de prison après y avoir purgé sa peine. Auprès du média britannique Vice, il raconte les détails et fait de grandes révélations. Voici le récit du braquage de Kim Kardashian.

Yunis Abbas aurait eu l’idée de cambrioler Kim K simplement en la voyant à la télévision et sur les réseaux. Comme l’ont fait les membres du Bling Ring, il affirme avoir été attiré par ses « bijoux » en premier lieu. Il a immédiatement senti qu’il y avait de l’argent à se faire. « J’ai vu ses bijoux, j’ai vu sa bague qu’elle montrait un peu partout », a-t-il indiqué chez Vice. Après avoir fait quelques repérages et quelques minces recherches sur le web, le braqueur a en suite après que l’influenceuse allait se rendre à Paris, dans le cadre de la Fashion Week. La date du casse était alors fixée.

Chez nos confrères, Yunis Abbas explique qu’il était très facile d’entrer dans l’hôtel particulier de Kim Kardashian. Lui et 11 autres braqueurs n’auraient eu aucun mal à y pénétrer. Tous âgés de 60 à 70 ans, les auteurs du casse auraient réussi à neutraliser très simplement le concierge. Par la suite, ils ont pu mettre la main sur la clé de la chambre de la jolie brune.

Seul Yunis Abbas a été arrêté, le braqueur est maintenant sorti de prison

Ceux qu’on appelle les « papys braqueurs » ont ainsi dérobé de nombreux bijoux, tandis que l’assistante de Kim K tentait d’appeler la police. « La secrétaire de Mme Kardashian a voulu appeler les secours, mais elle a appelé le 911, elle s’est crue aux États-Unis, ce qui nous a laissé du temps », explique Yunis Abbas. En effet, cette dernière aurait dû téléphoner au 17 puisqu’elle se trouvait en France.

Finalement, c’est une patrouille de police qui passait par là par hasard qui a remarqué le cambriolage. Mais, à ce moment-là, les braqueurs étaient déjà sur le retour et partaient de l’hôtel à vélo et à pied. Après une enquête sur les lieux, Yunis Abbas a donc été arrêté par la police, à cause de traces ADN trouvées sur place. Les autres cambrioleurs n’ont jamais été retrouvés.

« Elle doit avoir beaucoup d’argent cette dame, elle s’en fiche totalement ! »

Sorti de prison, ce dernier explique aussi qu’il n’avait aucune connaissance de Kim Kardashian avant cet acte. « Je ne la connaissais pas, mais j’ai vu une de ses séries où elle jetait son diamant dans la piscine, dans un épisode de la famille Kardashian. Je me suis dit : ‘Elle doit avoir beaucoup d’argent cette dame, elle s’en fiche totalement ! Vu qu’elle jetait l’argent par les fenêtres, j’étais là pour le récupérer, c’est tout. Coupable ? Non ! Je m’en fiche« , a-t-il assuré, sans regrets.

Chez Vice, Yunis Abbas a également avoué qu’il n’était pas fier de son acte, quant au traumatisme qu’a dû subir Kim K. Pour cause, Kim Kardashian a également vécu le cambriolage en direct live. Pour cause, elle était sur place lors des faits et avait même été séquestrée et ligotée. Celle qui a tourné une sextape diffusée sur les sites porno a d’ailleurs déclaré qu’elle ne gardait plus d’objets de valeur sur elle après ce braquage.

0