Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Macron enc**é »: Marc Rebillet, le DJ qui l’avait insulté au Touquet, a remis le couvert ! (vidéo)

Publié par Lucas Obin le 06 Sep 2022 à 12:58
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Tout le monde se rappelle de cette séquence survenue dans la ville du Touquet. Connue pour être la résidence secondaire d’Emmanuel Macron après l’Élysée, la célèbre ville du Nord de la France organisait son festival annuel avec, notamment, la participation de Marc Rebillet. Ce DJ avait alors insulté le président français. Ce lundi 5 septembre, à l’Olympia, l’artiste a recommencé, comme le montre la vidéo qui suit…

Marc Rebillet, ce DJ qui ne cesse d’insulter le président français

Il a pourtant la double nationalité, française mais également américaine. Pour autant, Marc Rebillet semble faire partie des Français ayant pris en grippe Emmanuel Macron. En effet, fin août, le DJ avait insulté le chef de l’État dans sa ville de cœur, au Touquet. Pendant un festival, il avait lancé le slogan suivant : « Macron enculé ». Alors qu’il s’apprêtait à lancer son show à l’Olympia, ce lundi 5 septembre, l’artiste a visiblement décidé de remettre deux sous dans la musique…

Peu peureux d’être pris pour cible, Marc Rebillet ne semble pas voir d’un mauvais œil le fait d’insulter le président des Français. Pour preuve, juste avant d’entamer son concert, l’artiste a lancé en boucle le même slogan qu’il avait initié au Touquet. Un message des plus insultants pour Emmanuel Macron qui, cette fois-ci, ne devrait pas laisser passer l’évènement aussi facilement qu’au départ.

marc rebillet emmanuel macron insultes olympia video

Marc Rebillet.

Emmanuel Macron devrait serrer la vis

Connaissant Emmanuel Macron et son égo, les insultes pourraient sans aucun doute être sanctionnées. Au Touquet, le chef de l’État avait évité de se lancer dans un problème mineur à l’occasion d’un évènement musical auquel il avait d’ailleurs assisté. Mais comme on peut souvent l’entendre : une fois, c’est une erreur, deux fois, c’est un choix. En insultant de nouveau le président français, Marc Rebillet affirme ses désaccords avec lui. Ou alors, il s’amuse à jouer à un jeu qu’il finira, dans tous les cas, par perdre.

Source : Huffington Post
0