Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Enrico Macias victime d’un escroquerie à 400 000 euros : ça ne va pas du tout

Publié par Justine le 13 Oct 2021 à 16:58
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Il y a 10 ans, Enrico Macias aurait été escroqué de 400 000 euros par un ancien médecin parisien. Le chanteur a porté plainte et dévoile une affaire de grande envergure. Voici ce que l’on sait.

Enrico Macias escroqué

@enricofficiel / instagram

>>> À lire aussi : Enrico Macias au bord de la mort : les révélations glaçantes sur son infection à la Covid-19

Enrico Macias une nouvelle fois escroqué

Une information du Parisien révèle qu’Enrico Macias a porté plainte contre un ancien médecin généraliste parisien le 14 septembre dernier. Il s’agit de Martial Benhamou, le fondateur de la clinique du Rond-Point des Champs-Élysées et radié de l’Ordre des médecins en 2019, mais également contre son gendre, Grégory Senac. Le chanteur aurait été victime d’un recel d’escroquerie.

Il y a 10 ans, le chanteur aurait payé pas moins de 400 000 euros pour participer au projet « Cosmetic Hospital World Resort ». Spécialisée dans la chirurgie esthétique, cette nouvelle clinique promettait de nouvelles solutions esthétiques sans l’utilisation de la chirurgie. Séduit, Enrico Macias n’aurait pas hésité à investir dans ce projet novateur.

>>> À lire aussi : Les ennuis d’Enrico Macias continuent : une menace pèse sur lui en Tunisie

La justice va-t-elle s’occuper du dossier d’Enrico Macias ?

Enrico Macias effectue le virement de 400 000 euros le 10 mars 2011 et son ami René, verse également cette somme sur le compte du docteur basé en Israël. Puis, le médecin et son gendre ne donnent plus de nouvelles au désespoir de René : « En tant qu’associés, nous aurions dû recevoir les bilans et états comptables, participer à certaines décisions. Et au moins recevoir officiellement les statuts et Kbis dès l’origine, mais rien. On n’a jamais fait appel à nous, en quoi que ce soit ».

Finalement, les amis découvrent le 21 juin 2013, qu’ils ne sont pas mentionnés « dans les statuts de la société ». Par la suite, le médecin réapparaît et propose le remboursement de 116 200 euros en quatorze fois. Une somme insuffisante dont se satisfont les deux amis, avant que les paiements ne s’arrêtent subitement.

C’en est trop, Enrico Macias porte plainte. Les avocats du docteur affirment que le projet a « été abandonné, de telle sorte que tous les associés ont perdu leur investissement ». Que va décider la justice ?

>>> À lire aussi : Escroquerie : la redoutable technique de l’arnaque aux faux RIB

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.