Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Éric Cantona donne un avis bien tranché sur la réforme des retraites : « Le pouvoir en place est très méprisant »

Publié par Andrianaivo RAOELIJAONA le 25 Avr 2023 à 12:19
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Dans Sept à Huit, le 23 avril dernier sur TF1, le portrait de la semaine était consacré à Éric Cantona. L’occasion pour l’ancien footballeur de s’exprimer sur la réforme des retraites.

La suite après cette publicité

À lire aussi : « Une brute au cœur tendre » : Éric Cantona se confie sur son tempérament de feu

Bien que la loi sur la réforme des retraites ait été adoptée, celle-ci ne fait pas l’unanimité auprès des Français. Certes, certains soutiennent l’initiative du gouvernement d’Emmanuel Macron. Malgré tout, ce projet a fait couler beaucoup d’encre. Les manifestations ont d’ailleurs pris de l’ampleur partout dans l’Hexagone. Quoi qu’il en soit, l’exécutif persiste et signe. De quoi agacer bon nombre de personnalités, à l’instar d’Éric Cantona.

Invité de Sept à Huit dans le portrait de la semaine, l’ancien international français de 56 ans a en effet donné son avis sur cette loi controversée. Le compagnon de Rachida Brakni en a profité pour dresser un tableau peu reluisant des dirigeants politiques. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est resté fidèle à ses engagements.

La suite après cette publicité
Éric Cantona donne un avis bien tranché sur la réforme des retraites
Éric Cantona @ TF1

« Ça m’est insupportable »

Il ne fait aucun doute qu’Éric Cantona a eu une belle carrière de footballeur. Il a en effet brillé à Manchester United et en équipe de France. Cependant, le Marseillais n’est pas seulement un ancien joueur professionnel. Il est aussi un talentueux acteur. La preuve ? Le quinquagénaire est à l’affiche du film d’action AKA. Dans ce long-métrage, qui va débarquer sur Netflix le 28 avril prochain, le comédien joue le rôle d’un mafieux. Son organisation risque de s’écrouler à cause d’un agent infiltré.

La suite après cette publicité

Tout porte à croire que la production a fait le bon choix pour incarner ce personnage. En effet, Éric Cantona est bien connu pour son fort caractère. « Je n’ai pas de problème avec les marginaux. Je ne suis pas anarchiste, mais les gens qui sont en dehors de tout ça et qui créent un monde dans le monde ne me gênent absolument pas », a-t-il déclaré à ce sujet. Face à Audrey Crespo-Mara, il a ensuite parlé des gouvernants et des gouvernés.

Le père de Raphaël, Joséphine, Émir et Selma ne porte apparemment pas les élites dans son cœur. La raison ? L’invité de Sept à Huit a laissé entendre que les politiques français sont à l’origine des injustices sociales. Pourtant, c’est une situation qu’il ne pourra jamais accepter. Au cours de l’entretien, il a alors rebondi sur la polémique autour de la réforme des retraites. L’occasion pour lui de donner un avis bien tranché sur l’exécutif et cette loi controversée.

« Que celui qui est un petit peu plus haut méprise celui qui est un petit peu plus bas, ça m’est insupportable, oui. Le pouvoir en place est très méprisant vis-à-vis du peuple et très manipulateur. Quand on réagit physiquement, pour eux, c’est de la violence, mais il y a la violence des mots »

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

À lire aussi : Ces stars demandent le retrait de la réforme des retraites : elles écrivent à Emmanuel Macron

Éric Cantona reste plutôt calme

La suite après cette publicité

L’ancien attaquant de Manchester United avait notamment fait parler de lui lors d’un match en 1995. Pour rappel, il avait asséné un coup de pied à la tête d’un supporter adverse qui l’avait insulté. Ce geste violent lui avait valu neuf mois de suspension. En 2010, il avait aussi incité les Français à retirer leur argent des banques afin que le système s’écroule. À l’époque, le gouvernement de Nicolas Sarkozy proposait également une loi sur la réforme des retraites.

Tout porte à croire qu’Éric Cantona s’est assagi au fil des années. Rien n’est sûr, mais en tout cas, ses envies de révolution se sont visiblement atténuées. Malgré tout, l’ancien footballeur n’hésite pas à dire tout haut ce qu’il pense.

À lire aussi : Paul Gascoigne, Yohan Mollo : Ces footballeurs ont tous fini ruinés