Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Il a essayé de m’embrasser. Ça m’a dégouté » : une stagiaire, victime présumée de PPDA témoigne (vidéo)

Publié par Gabrielle Nourry le 29 Avr 2022 à 13:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce jeudi 28 avril, France 2 a diffusé un nouveau numéro de Complément d’enquête consacré au présentateur Patrick Poivre d’Arvor. Deux femmes qui accusent le présentateur de violences sexuelles ont témoigné durant l’émission. L’une d’elles, stagiaire à l’époque, raconte ce qu’elle a vécu. Découvrez son témoignage dans la vidéo ci-dessous.

Une ancienne stagiaire témoigne contre PPDA

Ce jeudi 28 avril, Complément d’enquête diffusait une émission spéciale intitulée PPDA : la chute d’un intouchable. De nombreuses femmes ont témoigné contre le présentateur. Les téléspectateurs ont également découvert la défense du journaliste lors de son interrogatoire en mai 2021.

Mardi 26 avril, Patrick Poivre d’Arvor a porté plainte pour « dénonciation calomnieuse » contre 16 femmes qui l’accusent de harcèlement sexuel ou violences sexuelles. Marie, une victime présumée du journaliste a témoigné lors de l’émission diffusée sur France 2. Elle raconte le calvaire qu’elle a vécu en 2015 lors de son stage à la radio.

Âgée à l’époque de 24 ans, la jeune femme rencontre le journaliste dès son premier jour de stage. PPDA vient la voir afin de la féliciter pour son travail. Il lui aurait alors proposé de l’accompagner à la première d’une grande comédie musicale.

PPDA

Le présentateur aurait tenté de l’embrasser

« Tu as gagné le droit de m’accompagner » , aurait dit PPDA à la stagiaire. La jeune femme précise que durant le trajet en scooter, le journaliste aurait eu les mains baladeuses. Marie précise alors que le présentateur a eu des gestes déplacés, il a notamment mis sa main sur sa cuisse.

« Il m’a serrée contre lui. Il a essayé de m’embrasser. Ça m’a dégoutée, c’est évidentParce que c’est un homme plus âgé, parce que je n’avais pas ça en tête. Ça ne devait pas se produire” , raconte Marie. La jeune femme était inquiète à l’idée de recroiser Patrick Poivre d’Arvor lors du reste de son stage.

« Je savais à coup sûr qu’il allait venir, me caresser le cou, me mettre une main sur l’épaule » , témoigne-t-elle. Un récit qui s’ajoute aux témoignages de nombreuses autres femmes comme Laure Eude qui aurait été violée par PPDA en 1985.

0