Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

« Je me liquéfie, il me pénètre sans préservatif » : Le témoignage affreux d’une nouvelle plaignante sur sa rencontre avec Patrick Poivre d’Arvor

Publié par Fanny Jacob le 17 Déc 2021 à 19:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

L’ex-présentateur PPDA ou Patrick Poivre d’Arvor, est impliqué dans une très sérieuse affaire d’agressions sexuelles multiples. Dans les médias, nous parlons de trois femmes victimes de ces terribles actes. L’une d’entre-elles, Laure Eude, a décidé de témoigner afin d’éviter à d’autres femmes de subir la même chose qu’elle. Voici le récit poignant et effroyable d’une des femmes qui accusent PPDA.

La suite après cette publicité
patrick poivre darvor temoignage victime

>>> A lire aussi : « C’est dégueulasse ce qu’on lui fait » : Charles Villeneuve défend Patrick Poivre d’Arvor, accusé de viols (vidéo)

Patrick Poivre d’Arvor : Accusé de violences sexuelles

Laure Eude fait partie des victimes de Patrick Poivre d’Arvor. Dans les huit lourds témoignages de victimes pour Libération, deux autres femmes ont pris la parole depuis. Une d’entre-elles, c’est Laure. La plaignante avoue avoir été violée par le présentateur au festival de Cannes en 1985. Pour sortir du silence, elle explique avoir connu l’ex-présentateur de TF1 alors qu’elle n’était encore que stagiaire presse au festival de Cannes. À cette époque, en 1985, elle rêvait de travailler pour la télévision. Elle avait donc décidé de mettre les chances de son côté et d’inviter PPDA à prendre un verre après le festival. Ils sont donc boire ensemble tard dans la soirée, à l’hôtel du Martinez.

La suite après cette publicité

Cependant, la soirée ne s’est pas vraiment passé comme prévu pour Laure. La victime explique que Patrick Poivre d’Arvor lui aurait proposé de venir faire un tour dans sa chambre. Une proposition qu’elle n’a pas réussi à décliner, étant donné l’influence de l’homme. « J’ai suivi Poivre, bêtement, comme une bête qui va à l’abattoir » , déclare-t-elle.

Finalement, lorsqu’ils entrent dans la chambre de PPDA, celui-ci aurait directement sorti son pénis de son pantalon, sans demander l’autorisation à la jeune femme : « Il a sorti son sexe qu’il frotte contre son lit » . Laure lui aurait ensuite répondu ceci : « Non, je ne suis pas là pour ça. Je vous rencontre dans la perspective d’obtenir un stage. Ma future belle-mère a acheté votre dernier livre. Vous donnez l’image d’un homme romantique. Pourquoi vous conduisez-vous comme ça ? » . La plaignante avait seulement 23 ans lorsque les faits sont arrivés.

« J’avais la sensation d’avoir suivi le loup et que le loup m’avait mangée »

La suite après cette publicité

La victime de Patrick Poivre d’Arvor n’en reste pas là dans son témoignage. En état de choc, elle raconte s’être retrouvée « allongée sans culotte et sans pantalon » sur le lit. À cet instant, PPDA serait venu sur elle et l’aurait alors violée : « J’ai le sentiment de me liquéfier pendant qu’il me pénètre sans préservatif. Mon corps est là, et je suis ailleurs » , a-t-elle décrit. Des actes violents et surréalistes qui font froid dans le dos. D’après la plaignante, Patrick Poivre d’Arvor l’aurait violée durant trois longues minutes. En sortant de l’hôtel, elle s’est débarrassé de ses affaires et a décidé de se taire jusqu’ici : « J’avais la sensation d’avoir suivi le loup et que le loup m’avait mangé. Tout était de ma faute » .

Laure se remémore ces douloureux souvenirs comme si c’était hier… Alors qu’elle n’était qu’un jeune femme, elle a subi ce qu’aucune autre ne devrait subir. Pour elle, son témoignage sert pour toutes les autres femmes dans sa situation. « J’ai l’espoir que cela serve au moins à d’autres » , confie-t-elle à Libération. À l’époque des faits, Laure avait abandonné l’idée de porter plainte, découragée lorsqu’on lui dit que PPDA est très « protégé » et donc intouchable. Patrick Poivre d’Arvor n’a pas souhaité réagir à ces accusations.

>>> A lire aussi : « Je me suis retrouvée avec sa main dans mon soutien-gorge » : Aude Darlet livre un témoignage poignant sur l’affaire PPDA dans Sept à Huit