Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« On te charcute » : Ève Angeli regrette cette opération de chirurgie (vidéo)

Publié par Lou Tabarin le 04 Avr 2022 à 10:13

Après avoir reçu Jean-Marie Le Pen, c’est au tour d’Ève Angeli d’être interviewée par Jordan de Luxe. Dans l’émission Chez Jordan, la chanteuse s’est confiée sur son rapport au physique. Suite à une question du journaliste, elle a raconté le calvaire qu’elle a vécu après son augmentation mammaire.

L’interprète d‘Avant de partir est une femme épanouie. À 40 ans, elle revient avec un look frais et moderne. Terminées les colorations blondes platines, et place à une frange et une coloration plus naturelle. Aujourd’hui, elle souhaite également se faire appeler Ève pour tirer un trait sur la femme d’avant. Cependant, elle accepte volontiers de parler de ses expériences passées avec la chirurgie esthétique.

Interrogée par Jordan de Luxe sur ses interventions chirurgicales, elle exprime son regret d’avoir refait sa poitrine plus jeune. Découvrez ci-dessous le récit de son opération mammaire traumatisante :

>>> À lire aussi Gros malaise : Loana quitte subitement le plateau de Jordan De Luxe, laissant le journaliste décontenancé (vidéo)

Opérée après un « défaut de fabrication »

À l’âge de 22 ans, Vanessa Garcin, de son vrai nom, a eu recours à la chirurgie pour corriger une malformation de sa poitrine. Aujourd’hui, elle revient sur les années passées avec ce complexe.

Comme énormément de femmes, Ève Angeli avait une asymétrie mammaire. Mal dans sa peau, elle confie « avant de se dévoiler (à ses petits amis de l’époque) je disais attention je te préviens j’ai un défaut de fabrication » .

Pour changer de silhouette et avoir des seins de la même taille, la jolie blonde décide de sauter le pas « C’était pas horrible, pas comme s’il manquait un sein. Mais j’aime la perfection donc dès que j’ai eu un peu d’argent je l’ai fait » . Elle a donc déboursé entre 4000 et 5000 euros pour passer d’un bonnet B à C. Si aujourd’hui son corps lui convient à la perfection, elle en garde néanmoins un très mauvais souvenir.

Une convalescence difficile

Face à Jordan de Luxe, Ève Angeli passe aux aveux. Quand le journaliste lui demande si l’opération mammaire fait mal, elle se lâche : « Si on m’avait dit la douleur que ça serait, je ne l’aurais pas fait » .

La chanteuse garde de très mauvais souvenirs de la convalescence post-opératoire : « C’est horrible, on te charcute » . Pour un effet plus naturel, elle a été opérée sous le muscle. Elle compare la douleur à celle d’une déchirure musculaire : « C’est une torture » .

Elle-même ironise sur cette situation : « Aujourd’hui tu me dis de le refaire je te dis non. Je préfère garder mon petit sein » . Une chose est sûre : elle ne retournera plus jamais sur le billard.

>>> À lire aussi Illan et Vivian homophobes ? Cette vidéo choque les internautes (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.