Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Une ex-candidate de téléréalité a été retrouvée morte dans une maison abandonnée…

Publié par Lucas Obin le 01 Sep 2022 à 13:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est bel et bien la preuve que la téléréalité peut très souvent s’avérer dangereuse. Et parfois même mortelle… Aux États-Unis, une jeune femme qui était devenue connue grâce à un célèbre programme télévisée a été retrouvée morte. Les circonstances dans lesquelles les autorités l’ont découverte ont notamment choqué. Et pour cause… Son corps gisait sans vie dans une maison squattée et visiblement abandonnée.

Une ex-candidate de téléréalité retrouvée morte aux États-Unis

Le choc et la surprise sont profonds aux États-Unis depuis quelques jours. Dans l’État de la Californie, les autorités, appelées par des voisins, ont alors découvert le corps d’une jeune femme au sein d’une maison abandonnée. Connue pour être régulièrement squattée, l’habitation a sensiblement intrigué le voisinage, qui sentait que quelque chose n’allait pas. Bingo…

Une fois sur place, les autorités trouvent le corps inanimé et sans vie d’une jeune femme de 24 ans. Après l’autopsie, l’identité de la victime tombe : il s’agit d’Ashley Tropez. Cette dernière avait connu un certain succès à la télévision après avoir participé à une aventure de téléréalité il y a plusieurs années. La voir perdre la vie seule, sans aide, au sein d’une maison abandonnée n’a pas manqué de provoquer une certaine tristesse aux États-Unis.

etats-unis telerealite morte maison

Un programme qui lui aura été fatal

Elle n’avait que 17 ans lorsqu’elle a participé à cette fameuse téléréalité aux États-Unis. Basé sur l’envoi de jeunes dans des prisons pour leur faire découvrir la réalité du quotidien d’un prisonnier, le passage d’Ashley dans l’émission aura été plus un mal qu’un bien.

Étant déjà une adolescente en difficultés, rien n’avait par la suite changé pour la jeune femme : « Je suis toujours la même. Je traine, je change de maison… ». C’est d’ailleurs dans l’une de ces dernières, squattée et abandonnée, qu’elle a perdu la vie à seulement 24 ans. Pour l’heure, une suspecte est toujours en garde à vue dans le cadre de l’enquête.

0