Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Un célèbre acteur découvert « le visage dans la cocaïne »

Publié par Lucas Obin le 28 Nov 2022 à 20:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Il restera pour toujours comme l’un des personnages emblématiques de la très célèbre saga Harry Potter. Et pour cause… L’histoire retiendra qu’Albus Dumbledore, le directeur de l’école de Poudlard, a été joué par deux acteurs. En effet, en 2002, Richard Harris, qui avait incarné l’un des rôles principaux dans les deux premiers volets de la saga, a perdu la vie. Et les récentes confidences de ses fils quant à son hygiène de vie de l’époque nous permettent probablement de comprendre l’une des raisons de son décès !

>>> À lire aussi : Disparition d’une figure phare de la saga Harry Potter

Richard Harris et son rôle d’Albus Dumbledore dans Harry Potter

Pour tous ceux qui ont une connaissance accrue comme minime de la saga Harry Potter, Albus Dumbledore ne vous est pas inconnu. Veilleur aguerri du personnage principal à la cicatrice sur le front, il demeure, encore aujourd’hui, comme ayant la particularité d’avoir vu deux acteurs jouer son rôle. Et pour cause : en 2002, Richard Harris, qui avait tenu son rôle dans l’École des Sorciers et La Chambre des secrets, a perdu la vie.

Sa disparition, qui avait surpris dans le milieu, des suites d’une pneumonie foudroyante, faisait notamment écho à une vie rythmée d’excès et d’excentricités au plus haut point. Un quotidien raconté, dernièrement, par ses trois fils, Jamie, Jared et Damien, qui livrent toutes leurs vérités dans un documentaire entièrement consacré à leur papa…

>>> À lire aussi : Une école de sorcellerie inspirée d’Harry Potter ouvre en Bretagne

harry potter albus dumbledore

Richard Harris avait joué le rôle d’Albus Dumbledore dans les deux premiers volets de la saga.

Une addiction problématique… à la drogue

Qualifié de père qui n’avait rien de prévisible, les trois fils, dans le documentaire, vont chacun leur tour de leurs anecdotes vis-à-vis de celui pour lequel ils ne ressentent dorénavant aucune rancune. Pour autant, la plus marquante est racontée par Jamie, le plus jeune des trois frères : « Je suis entré dans sa chambre et c’était comme une scène de Scarface. Il avait laissé tomber ce kilo de cocaïne et son visage était juste au milieu ». Des confidences qui, forcément, font froid dans le dos. Surtout pour un acteur jouant un rôle si important dans un film comme Harry Potter, consacré à la base… aux enfants et adolescents !

>>> À lire aussi : « Ce n’est qu’un coup d’un soir » : Daniel Radcliffe, la star d’Harry Potter, se confie sur sa vie sexuelle

0