Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Hommage à Françoise Hardy : Terrible annonce

Publié par FJ le 05 Jan 2024 à 21:29

Ce n’est plus un secret pour personne, Françoise Hardy est extrêmement malade. Elle se bat depuis plusieurs années maintenant contre un cancer du pharynx et le combat semble déjà perdu d’avance. Pour preuve, elle a confié à plusieurs reprises qu’elle était pour l’euthanasie.

Une situation qu’elle a accepté de raconter dans les colonnes de Gala ce jeudi 4 janvier 2024. La mère de Thomas Dutronc en a profité pour pousser un violent coup de gueule sur un hommage qui est prévu pour elle.

francoise hardy hommage qui ne passe pas
© Capture d’écran France 2

>>> À lire aussi : Françoise Hardy « par terre » : Thomas Dutronc donne d’inquiétantes nouvelles

Françoise Hardy face à la maladie

Ce n’est pas tous les jours faciles pour Françoise Hardy. La chanteuse se bat depuis plusieurs années maintenant contre un cancer du pharynx. Très diminuée, elle peut à peine chanter et ne fait quasiment plus aucune apparition dans les médias.

La plupart du temps, ce sont ses proches, son ex-mari Jacques Dutronc, ou son fils, Thomas qui sortent du silence. Et malheureusement pour les fans de la chanteuse, son état de santé ne cesse de se dégrader. Elle souhaite même faire appel à l’euthanasie pour abréger ses souffrances. C’est d’ailleurs sur ce sujet qu’elle a eu Brigitte Macron au téléphone il y a quelques jours.

>>> À lire aussi : Françoise Hardy malade : Son fils donne des nouvelles inquiétantes

Elle pousse un violent coup de gueule

C’est en tout cas ce qu’elle a révélé au magazine Gala lors d’une interview exclusive ce jeudi 4 janvier 2024. Il y a quelques jours, elle avait signé un papier dans La Tribune afin de pousser le Président à accélérer les démarches à ce sujet.

Françoise Hardy en a ensuite profité pour lever le voile sur un autre sujet, l’hommage qui lui sera rendu fin janvier 2024 lors de l’Hyper Weekend Festival de Radio France : « Ce genre d’hommages devrait attendre le décès de la personne concernée. Et ce qui m’énerve, c’est la reprise excessive de vieilles chansons des années 60, quand d’autres, plus récentes et bien meilleures sur tous les plans, sont oubliées. Tant de belles choses ou Partir quand même valent mille fois mieux que Tous les garçons et les filles ou Le temps de l’amour« .

Une pudeur qui vient sans doute d’une certaine gêne face aux marques d’affection : « Tout dépend de la nature de ces marques d’affection et de qui les manifeste. Mais c’est un fait que les compliments directs et excessifs m’embarrassent« .

>>> À lire aussi : Françoise Hardy c’est la fin : « elle ne lutte plus »

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.