Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Un intervenant du documentaire « hold-up » interné en hôpital psychiatrique

Publié par FJ le 13 Déc 2020 à 15:19
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Il y a quelques semaines maintenant, le documentaire « Hold-Up » était diffusé sur internet sur la crise sanitaire du coronavirus. Un documentaire complotiste qui a beaucoup fait parler. Et aujourd’hui, l’un des intervenants vient d’être interné en hôpital psychiatrique !

La suite après cette publicité
jean-pierre fourtillau intervenant hold up

>> À lire aussi : Streaming : Top 25 des meilleurs sites de streaming (qui fonctionnent) gratuits pour séries et films

Le documentaire « hold-up » fait polémique

La suite après cette vidéo

C’est un documentaire qui a énormément fait parler. Et pour cause, produit avec une campagne de crowdfunding, le documentaire « hold-up » avait pour but de dénoncer les agissements des médias sur la crise sanitaire du coronavirus. Entre fake news et mensonges, certains « experts » venaient défendre leurs idées et prouver que tout cela n’était qu’une vaste mascarade.

La suite après cette publicité

Dans ce documentaire, plusieurs corps de métier ont été représentés. Que ce soit des médecins, des scientifiques ou encore des journalistes, tous essayaient de défendre tant bien que mal leur avis sur la crise sanitaire du coronavirus.

>>> À lire aussi : Covid-19 : « Hold-up », le documentaire complotiste qui agite la toile !

Un intervenant interné

La suite après cette publicité

Mais dans le documentaire « hold-up » un intervenant avait particulièrement suscité la polémique. Il s’agit de Jean-Bernard Fourtillan. Et pour cause, ce dernier, présenté dans le documentaire comme étant un Professeur  expert en pharmacologie et en toxicomanie a eu des propos intenables.

En effet, il n’a pas hésité à déclarer publiquement que le virus avait en réalité été créé par l’Institut Pasteur en 2003. Des propos évidemment qui ont choqué quand on voit le nombre de morts que le covid-19 peut faire encore aujourd’hui.

Suite à ces déclarations, plusieurs enquêtes ont été réalisées autour de ses agissements. Et certains ont découvert qu’il était soupçonné d’avoir donné des traitements expérimentaux à des patients souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson. Mais ce n’est pas tout, il aurait illégalement la profession de médecin ou de pharmacien.

La suite après cette publicité

En attendant le résultat de son procès, il vient d’être interné en hôpital psychiatrique.

>>> À lire aussi : Hold-up : La terrible escroquerie mise en place par une intervenante du documentaire !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.