Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« J’ai pris cher à Matignon ! » : Édouard Philippe met les choses au point avec la Macronie

Publié par Céline le 21 Mai 2022 à 10:47
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce jeudi 19 mai, Édouard Philippe a accepté de longuement revenir sur son passage à Matignon sur France 2. L’occasion pour l’ancien Premier Ministre d’évoquer son « impact physique et nerveux« . Mais aussi de juger « insupportables » les soupçons sur son éventuel manque de loyauté de la part de la « Macronie ».

"J'ai pris cher à Matignon !" Édouard Philippe met les choses au point dans complément d'enquête !

Édouard Philippe sort du silence et met les points sur les « i »

Quelques mois après le lancement d’Horizons, son mouvement politique, l’ancien Premier Ministre a souhaité clarifier sa démarche. Il faut dire que ce lancement a été fortement marqué par des tensions avec Renaissance (ex LaREM) dans le but de négocier des sièges aux législatives… C’est alors que des soupçons de déloyauté ont vu le jour chez les proches d’Emmanuel Macron.

« Pardon, mais ce procès est tout simplement insupportable. On me dit ‘vous préparez’. Mais […] ai-je été déloyal lorsque j’étais Premier ministre ? Ai-je pas fais la campagne ? J’ai dû réaliser au moins 10 à 12 meetings. « a ainsi déclaré ce jeudi soir dans un reportage qu’il lui était consacré, l’ancien premier Ministre Édouard Philippe.

« En réalité, j’ai pris cher ! »

Après son geste déplacé, plusieurs échos vengeurs d’Emmanuel Macron ont été diffusés dans la presse. Comme notamment ce passage si virulent dans Europe 1 du Président affirmant qu’Édouard Philippe lui devait tout. Et qu’il se demandait comment il pouvait penser qu’ils étaient égaux… « Il a dû fumer les vapeurs du port du Havre… « , aurait-il alors affirmé.

Ou bien encore, auprès de nos confrères de France Info, lorsque le chef de l’État assurait que si Édouard Philippe comptait monter une écurie, il allait finir par palefrenier. Le maire du Havre a également accepté de revenir sur sa vie à Matignon, très souvent qualifiée de véritable enfer. Spécialement depuis un livre et un documentaire de Raphaëlle Bacqué.

« Regardez les photos de moi en 2017, lorsque je suis entré au gouvernement et regardez des photos de moi à ma sortie. J’ai pris cher ! […] c’est physiquement fatigant, nerveusement fatigant. […] il y a un impact physique et nerveux considérable« , a-t-il avoué au cours de la même émission.

Source : BFMTV
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0