Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Kate Winslet victime de grossophobie : la star de Titanic répond aux critiques sur son poids

Publié par Andrianaivo RAOELIJAONA le 19 Déc 2022 à 18:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

« Si elle perdait 2kg, Léo aurait pu tenir sur le radeau », voilà le genre de critiques auquel Kate Winslet a eu droit pendant des années. La star de Titanic a enfin mis les choses au clair.

À lire aussi : « Si elle perdait 2 kg, Léo aurait pu tenir sur le radeau » : Kate Winslet, la star de Titanic victime de grossophobie

Sorti en 1997, le film Titanic raconte l’idylle aussi brève qu’intense entre Rose Dewitt Bukater (Kate Winslet) et Jack Dawson (Leonardo DiCaprio). L’une est issue d’une famille bourgeoise et l’autre est un artiste talentueux mais pauvre. Tout les oppose pourtant les deux jeunes se sont rapprochés à bord du plus grand navire du monde. L’insubmersible a fait son premier et malheureusement, son dernier voyage en 1912. Il s’agit de l’une des plus belles et tragiques histoires d’amour portées sur grand écran.

Voilà déjà 25 ans que ce chef d’œuvre est sorti dans les salles obscures. Depuis tout ce temps, l’héroïne de l’histoire a fait l’objet de critiques sur son poids. Tout le monde aurait aimé voir Jack survivre après le naufrage du paquebot. La production en a pourtant décidé autrement. Certains fans rejettent cependant la faute sur Kate Winslet. Un débat qui n’a lieu d’être. James Cameron, le réalisateur de Titanic a fini par s’en mêler.

Kate Winslet blessée par les critiques sur son poids

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Le premier baiser de Rose et Jack sur la proue du paquebot est considérée par bon nombre d’inconditionnels comme l’une des séquences les plus romantiques du cinéma. Il faut dire que les scènes bien tristes s’enchaînent après que le navire heurte un iceberg. Tous les fans connaissent l’histoire par cœur. Pourtant, le long-métrage qui mêle fiction et réalité continue de déchaîner les passions.

La scène déchirante à la fin du film suscite souvent de nombreuses réactions. Pour rappel, Rose réussit à monter sur une porte brisée alors que Jack est resté dans l’eau glacée de l’océan Atlantique. Il finit par rendre son dernier souffle avant de disparaître dans la mer, sous les yeux de la jolie brune. Sa m*rt serait la faute de Kate Winslet car tous les deux ne pouvaient pas tenir sur le radeau de fortune à cause du poids de l’actrice.

Rose et Jack - Titanic
© 20th Century Studios

Dans le podcast Happy Sad Condused, l’actrice britannique de 47 ans a fait part de sa tristesse, rapporte le New York Post. Victime de body shaming, celle qui donnait la réplique à Leonardo DiCaprio est obligée de se justifier.

« Apparemment, j’étais trop grosse (…) Ils étaient si méchants. Je n’étais même pas grosse, p*tain (…) Je dois être honnête : je ne pense pas que nous aurions survécu si Jack est monté sur la porte brisée (…) Le radeau ne serait pas resté à flot (…) C’est une chose tellement irresponsable à faire et cela alimente directement les jeunes femmes qui aspirent à des idées de perfection qui n’existent pas »

À lire aussi : 24 photos bouleversantes qui retracent le terrible naufrage du Titanic…

James Cameron a mené une expérience avec deux cascadeurs

Tout laisse à penser que certains médias ont aussi fait en sorte d’entretenir ce débat. Le réalisateur de Titanic a d’ailleurs fini par intervenir. Au micro de Toronto Sun, James Cameron a révélé avoir fait appel à deux cascadeurs. « Ils avaient les mêmes corpulences que Kate et Leo et nous avons placé des capteurs partout. Nous les avons ensuite mis dans de l’eau glacée », explique-t-il. Ce, avant d’ajouter : « Nous avons testé pour voir s’ils auraient pu survivre grâce à une variété de méthodes et la réponse était qu’il n’y avait aucun moyen qu’ils aient tous les deux survécu. Un seul pourrait survivre ». Voilà qui est clair !

À lire aussi : Leonardo DiCaprio : Sa petite amie raconte ce date catastrophique organisé par l’acteur